Catégories
Life

Une nouvelle année de plus

Et voilà une année de plus passée, et une autre qui commence. Comme chaque fois, c’est l’heure des bilans. C’est pas obligé, mais ça reste une épreuve intéressante à faire. Chaque année j’ai de bonnes raisons de ne pas le faire, et chaque année, je le fais quand même, parce que certaines choses sont mieux couchées par écrit que coincées entre mes deux neurones.

Alors, où en sommes-nous après une année 2015 mi-figue mi-raisin ? J’ai tendance à dire que 2016 n’était pas mieux, mais c’est probablement qu’une vision de l’esprit.

  • Work : ça serait presque le point le plus important de l’année, puisque j’ai fait de grands changements dans ma carrière professionnelle. Nouveau boulot, nouvelles perspectives professionnelles, nouvelles compétences à apprendre, nouveau milieu auquel s’adapter, nouveaux collègues, … mais surtout un gros sentiment de libération en quittant l’ancien boulot, qui, s’il était toujours super intéressant et motivant, était ruiné par un management qui devenait complètement débile. La suite des événements m’aura démontré que j’ai eu raison de partir.
  • Les gens : on dira ce qu’on veut, pour moi ça restera le principal. Comme l’année dernière, j’ai rencontré des gens bien, j’ai perdu des gens auxquels je tenais, j’ai perdu quelques icônes de mon enfance. L’histoire qui se répète ? Pas vraiment, puisque je retiens surtout que j’ai su être présent pour tout un tas de personnes quand c’était nécessaire, notamment pour celle que je n’ai pas peur d’appeler aujourd’hui ma meilleure amie, et qu’on a chacun gagné une complicité qui m’est aujourd’hui très précieuse, même si c’est une évidence qu’elle ne durera pas sous cette forme là.
  • Knowledge : j’ai un peu mis de côté toute la partie développement informatique pour me consacrer à d’autres projets, mais je m’y remets assez facilement, et j’ai engrangé d’autres connaissances précieuses. Mais ça serait bien que j’arrive un peu à équilibrer un peu la partie informatique et la partie pratique.
  • Ce que j’ai appris sur moi-même : c’est surtout ce que j’ai réalisé à mon propre sujet. Je n’ai toujours pas surmonté mes problèmes de self-esteem, mais je comprends mieux certaines choses, et j’accepte certains faits avec une sérénité plutôt rafraîchissante. Après un début d’année chaotique où j’ai lutté pour me tenir éloigné de la dépression, j’ai maintenant une approche plus calme et posée. Ça ne m’empêche pas certaines crises d’angoisse, mais elles sont heureusement maîtrisées et courtes.
  • Toutes les petites choses qui pimentent mon quotidien : Bordel, ça oui. C’est même devenu mon activité principale. Je cours tout le temps pour passer d’une de ces petites choses à une autre. C’est épuisant et j’essaye de mieux maîtriser mon temps. Je commence tout doucement à y arriver, mais ça demande une énergie débordante. Heureusement, ça, j’ai encore.

Alors c’est con à dire, si j’ai eu mon lot de fails cette année, ils ont été largement contrebalancés par les epic wins que j’ai pu scorer. C’est surtout les gens autour de moi qui on enchaîné les fails, d’où la nécessité pour moi d’être présent pour eux.

Et pour l’objectif de 2016 qui était d’avancer mes projets, je crois qu’on peut dire que ça s’est bien passé, vu les dernière photos que j’ai balancé ici. Ca n’est pas allé trèèès vite, et il reste encore beaucoup à faire (tant mieux), mais la dynamique est très bonne, et elle est là pour rester.

Et pour 2017 ? Essayons de garder cette dynamique en place, ça sera déjà bien. Après, j’ai quelques ajustements qui me démangent, rien de transcendant, mais ça pourrait avoir un effet à plus long terme. On verra, je me garde cette carte là secrète pour l’instant.

2 réponses sur « Une nouvelle année de plus »

Si ça peut te rassurer, il m’aura fallu très longtemps pour arriver à avoir une image de moi assez correcte – et j’ai encore une marge de progression. Mais c’est ça qui est bien : finalement, toute notre vie, on peut progresser et s’améliorer ! On croit trop souvent que tout est joué à 20 ans. Et en fait, pas du tout, à la trentaine on est encore en train de se construire !
Je te souhaite une bonne et heureuse nouvelle année, pleine de projets et de réussites !

On peut aussi progresser tout en ayant une self-esteem correcte 🙂 Mais sinon, oui, c’est aussi une certaine preuve d’intelligence que de savoir qu’on ne finit jamais d’apprendre et de progresser. Même mes parents continuent encore d’apprendre (parfois même par ma faute, je suis en train de persécuter mon père pour qu’il apprenne, à 66 ans, la soudure).
Bonne année à toi aussi, bonne santé surtout, et plein de calme et de sérénité, au boulot et dans ton nouvel appart !

Les commentaires sont fermés.