Catégories
Gardening Life

Semaine du 27 juin 2021

Travaux et créativité

  • J’ai fait pas mal de dessins vectoriels pour le fablab, pour ce qui sera ultimement la déco de mon bureau. Pas sûr que j’arrive à faire ça cette semaine, mais au moins, c’est prêt. Je vais quand même essayer de faire ça en Juillet, vu que le Fablab ferme en Août.
  • Mon petit projet secret avance tout doucement. Ça ressemble toujours à rien, et ça sera certainement à refaire, mais au moins j’apprends à chaque passage. Je m’efforce de ne pas y passer trop de temps non plus, mais j’ai une furieuse envie d’arriver à un résultat qui me plairait.

Personnes

Ca m’a démangé ce week-end daller me défouler à vélo, mais je me suis contenté d’aller faire un tour en ville samedi… Heureusement, Jo et Manue, qui se mettent doucement au vélo, sont passés me chercher aujourd’hui pour aller faire un tour du côté du Rhin. Pas une grosse ballade, et pas à un gros rythme, mais ça a quand même fait du bien.

Scripts

J’ai un peu avancé mon paragraphe de config dédié à tous mes hosts. J’ai pas encore fait tous les fichiers, mais l’idée est là, le gros des données aussi. Ca devrait se dénouer assez rapidement.

Empreinte carbone

Il y a quand même, sur donnons.org, une quantité non négligeable de personnes qui disent être intéressées par un bien, puis ne donne plus de nouvelles. Je suis pourtant poli, aimable, et de manière générale, bienveillant. Mais non, un meuble pour lequel j’ai déjà 17 preneurs n’a toujours pas trouvé preneur… Le plus dur, c’est de garder son calme et de rester cordial, quand une personne insiste pour passer le récupérer le samedi, que je réponds que je ne serai présent qu’entre 12h et 14h, que la personne me dit que c’est parfait, puis me dit qu’elle passera finalement en début d’après-midi. Comme je lui ai dit, tant que le début d’après-midi est entre 12h et 14h, ça me va. Et étrangement, malgré une confirmation, cette personne n’est pas passée. C’était prévisible. Et rageant.

Écosystème

  • Laissez-moi libre une heure au centre ville, et j’achète presque systématiquement une plante, en ce moment. En l’occurrence, j’avais deux jardinières à remplir, alors j’en ai acheté six.
  • Quant aux plantes existantes, elles poussent bien, peut-être même trop pour certaines que j’ai du mal à arrêter…
  • J’en ai même une qui, après m’avoir fait une tétrachiée de fleurs, commence à me faire des fruits…
Mais pas sur que ça se mange…
  • J’ai aussi pu confirmer qu’il y avait toujours des hérissons dans le jardin. Et des pas trop farouches en plus.
Faut dire que les hautes herbes l’aident bien à se fondre dans le décor.
  • A part ça, j’ai passé une partie de mon dimanche matin à cueillir des cerises… qui pourrissaient sur l’arbre de mon voisin. J’ai rempli mon boisseau, ce qui devrait permettre à la faune locale de se nourrir, et me fournir un combo de noyaux de cerises propres et de compost. Gagnant sur toute la ligne !

Media

  • Je continue doucement l’assassin royal. J’avance pas beaucoup en semaine, mais le dimanche matin au réveil et pendant le petit dej, j’arrive à dévorer plus facilement les chapitres. L’histoire est toujours aussi prenante, et toujours aussi lente. Un combo assez inhabituel pour moi, mais c’est toujours autant un plaisir à lire.
  • J’ai lu Shannon et Kor’Nyr. Comme avec tous les tomes de ces séries, c’est pas des aventures renversantes, mais c’est un univers dans lequel j’ai toujours plaisir à me plonger.
  • J’ai vu Un homme en colère, le dernier Guy Ritchie. Bilan : Mouais… C’est un film d’action correct, mais ça évolue à un niveau bien au delà du caricatural. Je suis probablement plus que la plupart des gens capable de suspension of disbelief, mais là, ça m’a semblé too much.

2 réponses sur « Semaine du 27 juin 2021 »

C’est magnifique toutes ces plantes vertes ! Incroyable, cette deuxième floraison du (je ne sais plus, je ne me souviens jamais du nom, mais c’est pas un yucca). Une fleur c’est déjà rare, mais deux ! Pas de doute, tu as la main verte !

C’est bien un Yucca. Et pourtant, je fais pas grand chose. Mais il faut croire que (le hasard aidant) j’ai trouvé le bon spot pour lui.

Les commentaires sont fermés.