Catégories
Gardening Life

Semaine du 25 avril 2021

Travaux et créativité

  • J’ai fini de mettre les bandes occultantes sur les vélux, et c’est amusant de voir que ça brise la luminosité, sans la diminuer. Dans l’ensemble, la véranda est tout aussi lumineuse, juste avec moins de soleil direct. De la même manière, c’est drôle de voir que la lumière nocturne se diffuse justement plus par ces bandes.
  • Le banc est maintenant au jardin. Je pensais qu’il était plutôt sec, mais après avoir laissé une lettre deux jours dessus et l’avoir retrouvée avec des tâches de gras, je me dis qu’il a tout intérêt à être au soleil pour bien sécher.
Comme on peut pas vraiment s’asseoir dessus, il est juste là en plein milieu du chemin…

Personnes

  • Je suis passé filer un coup de main (à plus d’un titre) à Aline, pour dévisser une pédale de son vélo. J’ai bien cru que je n’aurai pas assez de force pour y arriver. Et comme souvent, c’était pas tant une question de bourriner (même si, si, il a fallu bourriner) qu’une question d’avoir la bonne prise. C’est aussi là que je me dis qu’heureusement, je me suis entaillé la main gauche et pas la droite à la scie, parce que les sensations particulières que j’y ai encore font que j’ai moins de force dans le grip.
  • Jo et Manue sont passé cet après midi, pour un petit apéro étendu, pour me rapporter leur stock de marc de café et un peu du jus de leur compost pour arroser mes plantes. J’aime beaucoup comment, sans trop y réfléchir, j’ai aidé à leur faire prendre conscience de leur empreinte écologique. Ils font pas mal de choses à leur niveau, mais tout ce qu’ils ne peuvent pas faire (comme les quantité monstrueuse de marc de café qu’ils produisent) finissent chez moi (et c’est bien, mon compost apprécie).

Scripts

J’ai peu avancé mon script de sauvegarde, mais j’ai quand même réussi à le faire fonctionner dans mon nouveau modèle, et cette fois-ci sans que j’ai besoin de mettre le mot de passe de ma clé PGP à la main. C’est donc quand même une belle avancée, un pas supplémentaire avant de passer à l’amélioration suivante. Mais clairement, j’y ai passé trop peu de temps.

Empreinte carbone

  • Après pas mal de réflexion, je me suis dit qu’à la place de l’anti-limace, au jardin, je pourrai aussi utiliser quelque chose que j’ai en quantité monstrueuse : de la sciure. C’est un dessicant notoire, donc ça doit pas bien plaire aux limaces. Du coup, j’ai utilisé ça pour mes premiers plants. Si ça marche, je vais avoir vite réglé mes dernier problèmes de limaces !
J’ai mis la dose, mais j’ai vraiment pas envie que mes plants se fassent bouffer…
  • J’ai aussi complété mes mini-compost, ceux que j’ai démarré dans les boisseaux de cheminée, avec le marc de café, et pas mal de mauvaises herbes que j’ai arrachées. Et pour éviter que ça se dessèche, j’ai mis par dessus de grandes feuilles de rhubarbe. En théorie, l’acidité n’est pas terrible, mais c’est surtout les branches qui sont acides, donc ça devrait aller. On verra d’ici quelques semaines comment ça se présente.

Écosystème

  • Les mésanges sont toujours présentes, on les a vu plusieurs fois cet après-midi, entre deux discussions au soleil avec Jo et Manue.
  • Tout pousse dans le jardin. Les hêtres et le chêne commence à faire des feuilles, la rhubarbe est déjà aussi grande que le sureau planté l’an dernier, les bulbes sont presque tous en fleurs (y compris une variété de fleur que j’ai du mal à identifier, parce qu’évidemment j’ai oublié ce que j’ai planté).
  • A l’intérieur, c’est à peu près pareil, ça pousse sans distinction. La misère a une belle couleur pourpre qui a surpris Jo et Manue (forcément, chez eux l’exposition au soleil est moins importante), ma plante préférée (qui a un nom trop compliqué pour que je le retienne ou que je le recherche) est de nouveau en fleur, et cette fois ci plus sérieusement que précédemment, une autre plante a aussi poussé de façon démesurée, le cactus dont la tige florale avait l’air de faire la gueule la semaine dernière est en pleine forme et ne devrait pas tarder à donner des fleurs, bref, c’est un peu l’enfer vert que je cherchais.

Media

  • J’ai lu le tome 16 des Maîtres inquisiteurs. Pas transcendant, mais ça devient un peu logique pour une série qui se passe en 6 tomes. C’est le moment où on ne s’intéresse pas tant aux personnages eux-même qu’au développement de l’intrigue générale.
  • J’ai lu Koshchei, un one-shot tiré de l’univers de Hellboy. C’est un de ces albums où l’histoire n’est pas transcendante, mais j’ai une telle affection pour l’univers de Hellboy que c’est toutes les références qu’on trouve dans ce tome qui en font son charme. C’est d’ailleurs plutôt bien assumé, et ça rend la lecture très plaisante, pour qui est attaché à Hellboy.
  • J’ai lu Love Kills, et ma première réaction aura été de repérer une erreur graphique sur la couverture. Graphiquement, justement, c’est plutôt pas mal fait. L’histoire est… pas mauvaise, mais laisse beaucoup de détails de côté, et si j’apprécie que ça ne soit pas une énième histoire de vampires où on nous réexplique tout du début à la fin, il y a quand même une partie de l’histoire qui ne m’a pas semblé claire. Mais ça reste plaisant dans l’ensemble.
  • J’ai vu le dernier Mortal Kombat, et qu’est ce que j’ai ri ! Bon, déjà, bravo de ne pas avoir repris Christophe Lambert dans le rôle de Raiden, et d’avoir choisi des acteurs asiatiques pour les rôles asiatiques. Et rajoutez à ça un petit côté gore qui a fait la légende du jeu vidéo, et qui est pleinement assumé ici. C’est quand même beaucoup de fan service, mais c’était fun, si on ne s’y prend pas trop au sérieux.