Catégories
Builds Gardening Life

Semaine du 21 juin 2020

Première semaine au bureau, et … j’ai l’impression que le temps est passé sans que je le vois. Mais là au moins je sais pourquoi, j’ai un gros dossier sur les bras qui m’a pas mal retenu au bureau, alors que souvent, j’aurai voulu rentrer un peu plus tôt. Et donc dans l’ensemble, j’ai pas fait grand chose, mais la semaine a été chargée.

Travaux

  • C’est l’été, donc le moment de lancer de nouveaux défis saisonnier (merci Habitica). Je ne sais pas encore sur quelle idée tordue je vais passé l’été, mais j’ai le temps d’y réfléchir.
  • J’ai surtout utilisé les derniers jours du printemps pour faire un grand ménage (de printemps, donc). C’est souvent comme ça, ce qu’il manque à mes travaux, c’est les finitions. Je pourrai parler des moulures que je dois poser dans le salon depuis… oh, au moins quatre ans… (et non, ça c’est toujours pas fait).

Personnes

  • J’aimerai dire que j’ai passé la semaine en compagnie de plein de personnes passionnées, mais en fait, à part vendredi soir où on a fait un apéro avec Manue, Jo, Mel et Mehdi, je n’ai vu personne…
  • … a part le chat des voisins, évidemment, il ne me lâche pas quand je suis à la maison.

Empreinte carbone

  • Depuis le confinement, la ferme du marché où je vais prendre mes yaourts ne reprenait plus les anciens pots en verre. Cette semaine, ils m’ont annoncé qu’ils les prenaient à nouveau, je les ai averti que j’allais leur en ramener un stock !

Écosystème du jardin

  • Alors entendons nous bien, je n’ai presque rien fait au jardin. Mais j’aime beaucoup ce que ça donne maintenant !
  • Côté fleur, ça pousse aussi. Comme prédis par Acanthe, la fleur sur ma plante tropicale sent fort, et suinte pas mal. J’ai découvert avec amusement que les fleurs s’ouvrent à partir de la fin de journée jusque pendant la nuit, mais qu’elles restent fermées en journée. Et je suis super content de mes roses trémières, parce que j’ai une seconde couleur.
  • En flânant dans le jardin ce week-end, j’ai vu dans un coin un gros tas de terre. Je me suis demandé si j’avais pas balancé sans m’en rendre compte une grosse motte de terre en faisant le muret… Je suis allé voir, et je suis innocent, j’ai rien fait, c’est pas moi, c’est les fourmis ! Faut dire, vu comme l’herbe est haute, il y a une sacrée vie dans tout le jardin. C’est à la fois creepy et à la fois vraiment plaisant.
Bon, forcément, c’est des fourmis timides, elles ont pas voulu sortir pour la photo.
  • L’autre truc que je trouve génial, c’est mon hôtel à abeilles solitaires. J’avais repéré un petit peu de terre qui traînait devant, signe qu’il y avait de l’activité. Et là, en regardant, je vois un brin d’herbe qui dépasse. Il y a donc vraiment de l’activité !! Il va falloir que j’en fasse plus (et des plus beaux).
Bon, l’abeille a pas terminé le boulot, elle s’est peut être faite bouffer avant… faudra attendre octobre pour voir le contenu.
  • Au registre des inattendus, j’ai aussi des tomates qui poussent sauvagement dans le jardin (en plein milieu de la pelouse). Je laisse pousser tel quel, on verra bien ce que ça donne.
C’est dans un coin où j’ai bien retourné la terre. Je sais pas comment des graines de tomate sont arrivées là…

Média

  • J’ai enfin pris le temps de lire Batman Metal. J’aime beaucoup le concept des batmen d’univers alternatifs qui ont mal tourné, et piqué les pouvoirs de leurs coéquipiers. Mais l’histoire était vraiment trop poussive, et j’aurai allègrement zappé la suite annoncée : Batman Death Metal, si seulement ils avaient pas eu la bonne idée de faire un bat-cthulhu…
  • J’ai reçu et immédiatement lu le dernier tome de Lazarus. Je pourrai chanter les louanges de cette série que je trouve juste ultime, mais je risquerai de spoiler quelque chose…

Boulot

  • Comme je l’ai dit en intro, semaine assez intense, couplée à mon retour au bureau pour le challenge Au boulot à vélo. Je ne rentrerai pas dans les détails du boulot, secret professionnel oblige, mais ça a été une épreuve de patience, de self-control, et au final de volontés. Il est trop tôt pour crier victoire, mais en tout cas, je suis assez content de ma prestation. En confiant sur l’issue.

3 réponses sur « Semaine du 21 juin 2020 »

Est-ce un effet du réchauffement climatique ou les roses trémières sont-elles plus résistantes que je ne le pensais ? Je croyais que c’était une fleur pour climat doux. On en voit beaucoup chez nous, et particulièrement le long de la côte charentaise, c’est d’ailleurs la fleur emblématique des îles de Ré et d’Oléron. Avec toutes ses graines qui se ressèment toutes seules, c’est une fleur faite pour toi ! Mais explique-moi, ton hôtel à abeilles, ça ne te permet pas d’avoir du miel ? En tout cas, beau travail, comme toujours !

Ces roses trémières là viennent de chez mes parents, où la température en hiver oscille entre 0 et -20°C, et en été entre 5 et 40°C. Toutes les plantes que je ramène de chez mes parents sont considérées comme immortelles 😀
Les abeilles solitaires ne font pas de miel. Elles font des boules constituées de nectar et de pollen, qui servent à leurs larves. L’intérêt, c’est que contrairement à l’abeille en ruche ces abeilles sortent plus tôt, et c’est typiquement elles qui pollinisent les premiers fruitiers de la saison, lorsque les ruches sont encore en hibernation. Donc je prépare mon mirabellier si tu préfères 🙂

Les commentaires sont fermés.