Catégories
Builds Gardening Life

Semaine du 13 décembre 2020

Travaux

  • Ca m’a pris lundi soir, j’ai eu envie de démonter mes toilettes. Faut dire qu’il y avait occasionnellement un soucis d’évacuation, et ça commençait à me pomper l’air. J’y aurai passé la soirée, et j’ai compris que pour pouvoir accéder à l’évacuation, je dois complètement démonter mes toilettes, c’est à dire carrément les desceller. Effectivement, l’évacuation est parasitée par le calcaire. J’ai enlevé rapidement une grosse partie, mais clairement, ça suffit pas. Il va falloir que j’attaque ça sérieusement, mais ça demande un peu de préparation… Donc je suis en train de planifier.
  • Ca m’a aussi rappelé que le trou dans le carrelage pour l’évacuation est plus grand que nécessaire, et qu’il souffle froid, ce qui est particulièrement désagréable en ce moment. Qu’à cela ne tienne, j’ai bricolé un truc vite fait. C’est pas extraordinairement joli, mais c’est fonctionnel, ça se verra pas, et je me mettrai en place quand j’aurai fini de détartrer l’évacuation.
  • J’ai filé un coup de main à mon voisin pour couper des planches de sa toute nouvelle cuisine… ce qui en dirait long sur la qualité de la cuisine si seulement c’était pas juste lui qui s’était planté dans son raisonnement de projet. Mais bon, j’ai arrêté de m’offusquer de ce genre de chose.

Personnes

  • J’ai pris l’apéro chez Jo et Manue mercredi. Ca m’a permis de récupérer leur surplus de marc de café. J’ai hésité sur son utilisation, mais comme c’était bien humide et que je venais d’alimenter mes plantes, j’ai tout mis au compost, ça fera plaisir aux vers.
  • J’ai eu des nouvelles de Phèdre qui, une fois n’est pas coutume est en galère (cette fois ci avec ses anciens proprios). Je me demanderai bien comment c’est possible, si seulement ça me semblait pas une évidence. A part ça elle envisage de passer dire bonjour dans la région quelques jours entre Noël et nouvel an. Étant donné que les dernières volontés de venir ici s’étaient soldées par des annulations, j’attends de voir.

Base de connaissance

  • J’ai mis pas mal de choses à jour sur la gestion de mon serveur web, puisque j’ai installé un nouveau sous-domaine, et que je me suis battu toute la semaine (en vain pour l’instant) pour faire marcher les sessions PHP correctement à travers un socket unix vers memcached.

Woodworking

  • Mes tiroirs avancent tranquillement. C’est amusant de voir qu’avec le temps, je les construis de façon assez différente. Ou du moins je change à chaque fois quelques petits trucs à ma méthode. Ici, c’est encore différent puisque j’ai déjà des tiroirs de référence.
  • J’en ai eu marre des câbles de mes stores qui pendouillent n’importe comment. Ils sont fournis avec un anneau à fixer sur la fenêtre pour les garder tendus, mais j’ai toujours du mal avec les trucs qui se fixent définitivement. Donc à la place, j’ai trouvé un morceau de bois bien dense, j’ai découpé une vingtaine de morceaux, j’ai passé quelques heures à tout poncer, puis percer, et enfin fixer. Maintenant, les câbles sont gérés… à peu près.

Scripts

  • Je me suis donc pris la tête un bon moment cette semaine sur Ampache, qui m’a craché pas mal d’erreur pour finir sur un loop de redirections, à priori lié à ma gestion des sessions si j’en crois ce que je comprends. Je me suis bien arraché les cheveux, parce que les logs me disent tout et son contraire, et surtout continuent de me parler de l’ancien nom de domaine de ma soeur que je pensais avoir purgé de la configuration. Pour l’instant, j’essaye de me concentrer sur le problème de sessions.
  • Ca m’a donné l’occasion de voir que j’avais pas du tout géré la configuration NFS de ma nouvelle machine. Là aussi j’ai passé un moment à mettre ça à jour. Il reste un truc que je ne comprends pas bien, mais on verra plus tard.

Empreinte carbone

  • J’ai eu cette drôle de réflexion récemment ; pendant l’hiver, quand le poêle à bois fonctionne, j’ai tendance à y mettre un peu tout ce qui me passe par la main. Même les déchets vers, comme par exemple les peaux de mandarines (après qu’elles aient séché sur le poêle). Mais finalement, d’un point de vue carbone, ce que je mets au feu devient du CO2 en bonne partie, ce qui n’est pas terrible. Pour tout ce qui est compostable, effectivement, le compost est mieux, mais pour les papiers et cartons qui partiraient autrement au recyclage… Est ce que je CO2 que je dégage est équivalent au coût de recyclage.
  • C’est d’ailleurs une réflexion en ce moment, de ne pas me contenter d’avoir bonne conscience parce que les emballages sont recyclables. Le recyclage a un coût, et même là, tout ne se recycle pas aussi bien qu’on le voudrait. Pas simple à gérer, mais j’essaye d’intégrer ça à ma réflexion.
  • A côté de ça, j’ai honte, mais j’ai craqué, Amazon m’a fourni pas mal de cadeaux de Noël. C’est mal, je voulais l’éviter, mais quand on s’y prend à la dernière seconde, et que la famille veut des trucs pas croyables (et surtout pas trouvables), ça reste la solution de facilité. Et ça me conforte à vouloir arrêter les cadeaux de Noël pour la famille, qui me stressent (les cadeaux, ou plutôt la chasse aux cadeaux) plus que de nécessaire. J’ai eu plus de facilité à choisir les cadeaux pour les amis (et comme chaque année, mon libraire s’en félicite).

Écosystème

  • Ma Sedum Adolphii a perdu un autre pied, et ça m’inquiète. Depuis que je l’ai coupé, les autres ont l’air de tenir, mais je sais pas trop quoi en penser.
  • J’ai aussi vu que ma Codonanthe Crassifolia a beaucoup de tiges qui ont séché. Là aussi un effet du transport dans le froid ? Bon, je suis un peu moins inquiet parce qu’il y en a quand même une bonne partie qui a l’air de bien pousser, et pour l’instant, la sécheresse ne remonte pas le long de la tige. Mais à surveiller là aussi.
  • Les autres plantes de la véranda on l’air de tenir bon, y compris ma bouture un peu sauvage d’une plante du bureau… Et au passage, j’ai mis en pratique une nouvelle façon d’arroser les plantes en petit pot, à savoir que je mets de l’eau dans un pot plus grand, je mets les petits pots dans les grands, histoire que l’eau arrive à mi-hauteur, et je laisse la nature faire une petite demi-heure. Ca a l’air de marcher pas mal.

Créativité

  • J’ai eu un peu le temps d’avancer ma formation Inkscape, et je vois assez clairement ou je vais, mais j’ai encore des choses à organiser. Il faut absolument que je me prenne le temps de faire ça… un jour.

Media

  • J’ai fini les 24 tomes de 20th century boys. Et si la fin est, logiquement, très WTF, ça reste vraiment sympa. J’aurai clairement préféré une fin plus… claire.
  • J’ai oublié la semaine dernière de parler de 5 ans, encore un livre de Terry Moore, qui parle de la fin du monde prévue pour dans 5 ans. Là où c’est amusant, c’est qu’on y retrouve les héroïnes de Strangers in paradise. Et les héroïnes d’Echo (une histoire de science fiction). Et les héroïnes de Rachel Rising (une histoire fantastique/horreur). Et les héroïnes de Motor Girl (une histoire… WTF).
  • J’ai lu Elfes 29, une suite sympa et qui ouvre une nouvelle partie de l’univers dans lequel se passe toutes les histoires racontées jusqu’à présent.
  • J’ai repris Il faut flinguer Ramirez, puisqu’avec la sortie du tome 2, je me suis souvenu que je ne me souvenais absolument pas du premier tome. Sauf que je me souvenais que c’était bien.
  • Comme j’avais toujours aussi peur de me faire spoiler, j’ai enfin attaqué la seconde saison de The Mandalorian. Et j’ai fait les 7 premiers épisodes d’un coup. J’aime vraiment bien, mais c’est court, trop court !
  • J’avais aussi fini semaine dernière l’anime Kuromukuro. Et si j’ai oublié d’en parler, c’est que sans être fondamentalement mauvais, c’est pas spécialement mémorable. Quelques jolies idées, mais rien de très novateur.
  • Dans le registre musical, j’ai découvert les allemands de Varg. Du métal à tendance Viking, c’est pas transcendant, mais ça passe très bien quand il s’agit de se mettre un petit coup de pied au cul.
  • J’ai aussi découvert Any Given Day, dans un autre genre, et qui assez contre-intuitivement, sont aussi des allemands. Et de manière assez inhabituelle, alors que d’habitude je m’arrête au titre que j’ai découvert, là j’ai poussé sur un autre, qui m’intriguait puisqu’il y avait en guest le chanteur de Trivium, un autre groupe qui donne assez bien la pêche.