Catégories
Builds Gardening Life

Semaine du 11 juillet 2021

Travaux et créativité

Le nettoyage de la cuisine continue tranquillement. Un peu trop tranquillement, mais bon, je l’ai plus subi que choisi, sur ce coup là. Néanmoins, j’ai avancé plus que je l’avais prévu, et j’ai commencé à découvrir le coin de faux plafond, qui s’avère être composé, comme je le soupçonnais, de bois et non de placo. Ca va être coton à remplacer…

Personnes

  • Parce que j’étais dans le top des participants au challenge Au boulot à vélo, j’ai été invité à la soirée de remise des prix. Je cours pas après ce genre de cérémonie, mais bon, vu comme je pousse les collègues à faire du vélo, j’ai fait acte de présence. Et puis c’était l’occasion de découvrir des collègues cyclistes que je ne connaissais pas encore.
  • Après presque huit mois de pause, notre petit groupe de quatre joueurs a repris Gloomhaven. On n’avait eu l’occasion de ne faire qu’une partie, autant dire qu’on a tout repris à zéro, vu la taille du jeu.
  • Pélagie, une connaissance que j’avais un peu perdu de vue depuis qu’elle était partie en région toulousaine, est passée faire coucou, boire une bière, prendre des nouvelles, et faire perdre des poils à son chien dans ma véranda !
  • Jo qui était à l’abandon vendredi soir a proposé de se faire un petit apéro Exca, et on s’y est retrouvé vite fait avec Mehdi et Mel. On n’a pas trop tiré sur la corde, parce qu’on avait tous un emploi du temps chargé le lendemain, mais ça restait bien sympa.
  • Le lendemain, justement, j’avais un déménagement, ou plutôt deux déménagements en un (deux amis qui s’installent ensemble). Si la première partie était rapide et bien organisée, la seconde était beaucoup plus hasardeuse… Comme d’hab, je m’en sors avec des cicatrices et des bleus plein les bras, mais au moins, cette fois, je donne pas l’impression d’avoir essayé de m’ouvrir les veines sur les meubles.

Écosystème

  • J’ai deux nouvelles plantes, provenant de ma sœur. Un aloe vera, classique ; et un kalanchoe qu’elle me dit ne pas arriver à faire survivre chez elle. Challenge accepted !
  • Les dernières plantes arrivées poussent pas mal, et c’est plutôt sympa, vu les colorations.
  • Le reste du jardin pousse plutôt bien. Les tomates semblent maintenant inarrêtables, les haricots sont en fleurs malgré les limaces, les piments ont l’air d’avoir pris racine pour la plupart, et les concombres avancent bien. Il reste que les limaces justement s’en donnent à cœur joie avec le temps actuel. Même si ça m’oblige à arroser, je me dis qu’un grand soleil ferait du bien à tout ce petit monde.

Media

  • Je me disais il y a un moment qu’une des étapes que j’avais posé pour l’année, c’était d’investir dans des bouquins sur la dataviz. Et il se trouve que je suis tombé par hasard sur ce Humble Bundle, qui par la même occasion m’a permis de soutenir Girls Who Code et Whale & Dolphin Conservation.
  • Je continue l’assassin royal, et j’ai même convaincu Mel de s’y mettre, du moins si j’arrive à lui faire parvenir le premier tome.
  • J’ai lu We only find them when they’re dead, un space opera au concept assez novateur, où pour survivre, l’humanité exploite les corps de gigantesques dieux morts flottant dans l’espace. Et évidemment, le héros se demande pourquoi on ne les trouve que quand ils sont morts. L’histoire est intéressante, le dessin magnifique, bref, une jolie trouvaille.