Catégories
Life

One More Time

Et voilà la nouvelle année, l’éternelle occasion de faire des bilans. J’ai hésité à le faire cette année, mais en fait si. Parce que ça serait facile de se dire que 2015 a été une année pourrie (elle aura fini avec moi essayant de réconforter un de mes tous meilleurs amis qui se retrouve avec une demande de divorce d’une de mes toutes meilleures amies). Mais malgré toutes les merdes de cette année, celles que j’ai subies comme celles dont je suis à l’origine, il y a eu de bons moments. Et de très bon moments. Et des moments uniques.

Alors, qu’est ce qu’il y a eu de bien ?

  • Les gens. Plein. Les gens que je connais depuis longtemps et qui sont toujours là, ceux que je connaissais et qui sont partis, ceux qui font partie de ce que je suis et qui manquent à l’appel, ceux que j’ai découvert cette année et à qui je dois énormément, qu’ils fassent toujours partie de mon quotidien ou pas … Vous toutes et vous tous qui avez changé ma vie, merci pour ce que vous m’avez donné. Et mes sincères excuses à celles et ceux que j’ai déçus.
  • Knowledge. Ma seule et unique résolution de 2015 était de ré-apprendre Python, et si je suis pas allé aussi loin que je l’aurai voulu, je me suis mis sur les bons rails. Au delà de ça, j’ai continué à apprendre tout un tas de choses toujours plus inutiles sur un tas de sujets, mais je ne suis pas à court de sujets idiots à sortir quand la situation est propice.
  • Ce que j’ai appris sur moi même. Certains de mes défauts que j’ai compris, et que j’essaye tant bien que mal d’éradiquer (Be patient). Certaines de mes qualités que je commence à accepter et que j’essaye de conserver. Certaines de mes réactions qui continuent de me surprendre, d’autres que je comprends mieux. Chaque réussite, chaque échec qui m’a permis de mieux appréhender tout ça.
  • Toutes les petites choses qui pimentent mon quotidien. Des tonnes de LEGO, aux livres qui m’ont plu, aux univers que j’ai découverts, aux défaites à X-Wing que j’ai encaissé avec sérénité, aux chouettes moments que j’ai passé sur HabitRPG, à mon nouveau Bullet journal, … tout ça à continué à me construire pour devenir ce que je suis à cet instant.

Alors oui, tout n’est pas joyeux. J’ai mon lot de fails. Je fais de mon mieux pour en tirer les bonnes leçons, et ne plus les refaire. Je n’y arrive pas toujours, mais chaque pas dans le bon sens est une victoire à prendre comme telle, aussi infime soit-elle.

Et pour 2016 ? Peu de choses, obviously. Rester motivé pour mes projets d’aménagement de la maison, ça sera bien suffisant, vu la quantité de projets que j’ai. Je ne me mettrai pas plus la pression que l’année dernière.