Catégories
Life

L’épreuve des faits

Je viens de l’écrire ailleurs, mon credo du moment, c’est que rien ne résiste à l’épreuve des faits. J’adore cette expression parce qu’elle oppose un peu de bon sens à tout un tas de discours que je subis en ce moment. Alors je me plains, mais c’est des gens qui disent du bien de moi et m’en souhaitent encore plus. C’est très gentil. Mais c’est pas de ça dont j’ai besoin.

Toutes ces personnes que j’ai aidées, que j’ai soutenues, ou que j’épaule encore aujourd’hui, toutes me disent que je suis un garçon formidable, génial, intelligent, mignon, adorable ou je ne sais quoi encore. Oui mais les faits sont là, ça n’intéresse pas (plus ?) les filles. Ce dont j’ai besoin, c’est de savoir ce qu’il me manque, et ce que je fais mal, comment je peux m’améliorer. Mais je triche un peu, je sais déjà une partie des choses que je rate complètement, et si je peine à changer ça, je m’y attache quand même. Ce dont j’ai besoin aussi c’est qu’on me pousse à changer, justement. Moi qui me vante de m’attacher au changement, il y a des choses que je touche à peine du bout des doigts de peur de m’y brûler, de peur de faire encore pire que ce que j’ai fait jusqu’à présent.

Mais les faits sont là, c’est un chemin que je devrai emprunter seul, parce que personne n’arrive à voir ce dont j’ai besoin, tout ces gens sont trop aveuglés par leur interprétation des choses, bien loin de ce que les faits nous disent aujourd’hui. Ca n’est pas vraiment grave, parcourir mon chemin seul, c’est une habitude que je connais bien.