Catégories
Non classé Rants

La success story de début Novembre

Je m’étonne parfois par ma capacité à être simultanément un gros boulet et un débrouillard assez peu commun. Cette histoire en est un autre exemple.

Il y a deux semaines, je passais distraitement l’aspirateur dans la chambre, pour que ça soit à peu près propre quand Marielle, Xavier, Estelle et les enfants débarqueraient. J’étais en train de penser à la montagne de choses que je devais encore faire, et un coin de mon cerveau a noté qu’il y avait un truc un peu bizarre sous mon lit. Le temps que mon cerveau analyse qu’il s’agissait d’un mouchoir qui s’était enfuit, probablement depuis ma période d’allergie aux pollens, hop, il était aspiré, et commençait à boucher l’aspirateur. Sauf que… J’ai une aspiration centralisée. C’est à dire une centrale d’aspiration à la cave et des tuyaux qui débouchent à chaque étage. C’est cool sauf pour les kilomètres de tuyaux qui courent le long des murs. Le temps que j’arrête là machine, tout était bloqué.

Bon, réflexe pour savoir où ça coince dans les tuyaux, je teste à chaque étage pour voir à quel niveau ça coinçait. Résultat, c’était la centrale qui coinçait. Ça m’arrange, tous les tuyaux étaient collés, impossible d’y accéder sans tout casser. Mais bon, à partir de là, comment j’opère ? Déjà, j’attends, parce que doué comme je suis, j’ai flingué ça un soir, et ma centrale est à la cave dans une pièce où la lumière n’a jamais fonctionné. Donc on n’y voit rien. Du coup, avec mon planning j’ai attendu presque deux semaines…

Et puis après ? Bah j’ouvre la centrale, je sors le sac de poussières, j’observe et… Pas grand chose. J’ai l’arrivée du tuyau en PVC, mais c’est tout… De dépit, je vais récupérer un bout de câble électrique rigide, et je le pousse dans le tuyau pour voir où ça bouche. Verdict : même pas 20 cm. Mais le tuyau est toujours collé donc inaccessible.

So what ? Je maugréé un peu, je teste les joints de colle, et au bout de dix minutes, je repère le serre-joint qui relie le tuyau à la centrale et je me file des baffes. J’ouvre le tout, je désolidarise le tuyau de la centrale, et là, c’est le raz-de-marée, le tsunami, l’apocalypse de poussière… J’ai des bouts qui tombent, un gros bouchon qui reste, et un nuage qui se forme à l’intérieur de la cave… Ah ouais, c’est bien bouché. Je sors tout ce qui coince, pas trace de mon mouchoir, je fiche tout à la poubelle, je secoue un peu le tube, j’en récupère trois fois plus, mais toujours pas de mouchoir. Je recommence l’opération plusieurs fois, à croire que c’était bloqué depuis des mois (ça explique aussi pourquoi ça aspirait moins bien). Mais toujours pas de mouchoir. Je réutilise mon câble pour vérifier, et oui, ça coince, mais un peu plus loin, là. Inaccessible à la main, et ça ne veut juste pas tomber. je réfléchis, je fais un petit crochet au bout de mon câble, espérant attraper quelque chose, en vain. J’y passe de longues minutes, et puis l’éclair de génie, celui qui aurait du me frapper quelques minutes plus tôt… Je rebranche le tout, j’allume la centrale, ça aspire, ça fait des bruits sourds… J’arrête le tout, je rouvre la centrale, et tout est là, au font du caisson qui retient le sac d’évacuation de poussière (que j’avais enlevé, faut pas déconner non plus). Et mon mouchoir est là.

La morale, c’est que je me suis fichu dans la mouise parce que je faisais pas attention, et que j’ai mis trois plombes à régler le soucis parce que j’étais pas concentré. Mais je sais maintenant à peu près bien comment fonctionne ma centrale, et elle aspire bien mieux désormais. Bref, je mérite des baffes, et une tape dans le dos. Pas forcément dans cet ordre.

4 réponses sur « La success story de début Novembre »

Une aspiration centralisée ? whouaouh ! j’ai vu des reportages, mais je pensais que c’était de la pure utopie. Tu l’as installée toi même ? Y a-t-il vraiment des avantages, car j’imagine que le coût de l’installation ne doit pas être minime ?

En fait, non, c’était déjà installé dans la maison quand je suis arrivé, du coup, ça m’a coûté zéro ! Mais par contre, c’est une installation un peu sauvage, personne ne s’est donné le temps de proprement masquer les conduites. Probablement parce que les précédents propriétaires ont divorcé peu après. Donc j’aurai probablement du boulot pour aménager ça, une fois le salon terminé.
Au registre des avantages, c’est absolument pas bruyant. En fait, la centrale fait un beau raffut, mais comme elle est à la cave, on ne l’entend pas. Et sinon, pas besoin de changer de prise électrique à chaque pièce, là j’ai un tuyau branché au milieu de l’étage et je fais tout avec, sans m’arrêter.

Le tuyau doit faire une bonne dizaine de mètres de long… C’est le truc pénible, quand tu veux aspirer à coté de la conduite, c’est un peu encombré 😀

Les commentaires sont fermés.