Fini de tout casser

J’ai enfin passé une étape importante des travaux, à savoir que j’ai enlevé tout ce qu’il y avait à enlever. Et le résultat n’est pas très beau.

Mis à part le petit carré bleu qui a visiblement servi à rapiécer, cette couleur de moquette me fait penser à ma soupe tomates/champignons…

Il n’y a plus de revêtement sur les murs, il n’y a plus de parquet au sol, et il n’y a plus de lambris au plafond. Et maintenant, l’étape suivante, c’est … attendre, et faire des plans, parce que je n’ai pas le matériel nécessaire pour continuer, et les plaques de plâtre de 2m50 de long, ça se transporte pas à vélo. Surtout quand il pleut.

Donc je vais faire des plans, et commencer à réfléchir sérieusement aux meubles que je veux construire ensuite. En parlant de ça, j’ai en tête depuis un moment de construire, avec les morceaux de palette que j’ai découpé, un coffre. Genre coffre au trésor. Je ne sais pas encore à quoi ça va me servir, mais ça m’amuse, c’est le plus important.

En fait non, le plus important, c’est que je crois que c’est la première fois qu’après avoir commencé les travaux, j’ai pas une phase d’angoisse, à me dire « dans quoi est ce que je viens encore de me lancer ???« . Habituellement, j’ai toujours ce moment un peu déprimant au début des travaux, alors que je commence à tout casser. Mais là, non, tout s’est bien passé dès que j’ai commencé, sans inquiétude et sans aucun doute. A croire que je commence à devenir bon à ces trucs là.

Fini de tout casser