Des projets et de l’informatique

Je ne bricole pas que des choses à la main, il m’arrive toujours de bricoler des choses sur ordinateur, en fonction de ce qui me botte. Mes projets du moment se limitent à peu de choses en comparaison de mes travaux manuels, mais vu la météo, c’est aussi bien de pouvoir travailler en intérieur.

  • Syncthing : J’ai déjà parlé précédemment de Syncthing, c’est un candidat valable pour remplacer (dans mon contexte) des solutions propriétaires comme Dropbox ou Google Drive. C’est d’autant plus amusant qu’on peut vraiment synchroniser comme on veut en fonction des machines. Certains répertoires du PC se synchronisent sur le NAS, certaines répertoires du mobile sur le PC et réciproquement, la tablette sur le PC, et mes serveurs Raspberry Pi un peu partout… J’avance l’installation des différentes instances au fur et à mesure, je joue avec le paramétrage, j’efface et je recommence pour avoir un truc plus propre, et souvent il me prend l’envie de changer mon paradigme de sauvegarde.
  • OpenHAB : Je suis tombé là dessus par hasard en explorant F-Droid. OpenHAB est une plateforme de gestion domotique. Bon, en soi, la domotique ma souvent laissé de marbre parce que j’ai du mal à robotiser mon intérieur, et à consommer plus d’électricité pour faire moins d’efforts physiques. C’est pas le principe, chez moi. Mais… OpenHAB peut s’installer sur un Raspberry Pi, et en soi, c’est prévu pour s’interfacer avec un maximum de choses sans avoir besoin de faire appel à un produit spécifique. Sans trop y réfléchir, ça s’est interfacé avec mon media center, mon ambilight, l’éclairage LED de ma chambre, ma freebox, et quelques autres trucs. Moyennant un peu de bricolage, je peux aussi connecter ma radio internet, par exemple. Et là, je me dis qu’il y a un intérêt certain. Non pas de fainéanter, mais de corriger mes étourderies. Combien de fois je laisse la lumière allumée à la cave par erreur ? Combien d’appareils je laisse branchés à l’atelier ? Combien de fois j’oublie de couper le radio réveil quand je suis en déplacement ? C’est pas garanti que j’arrive à résoudre tous ces problèmes, mais ça vaut le coup de creuser. Et en plus ça m’amuse.
  • Emacs & Orgmode : Celui là, c’est un conseil d’Aline, pour tout ce qui touche à la prise de notes et la gestion de todo. J’ai d’abord douté un peu, parce que j’avais précédemment tenté le frère ennemi d’Emacs, Vim, et j’avais pas réussi à accrocher. Mais il faut dire qu’elle me l’a bien vendu, et que même s’il s’agit d’un mode spécifique à Emacs, ça reste de la manipulation de fichier texte, donc je ne reste pas enfermé dans un outil quelconque (on est d’accord qu’avec Emacs, c’est quand même plus pratique). Comme le gros de l’outil est prévu pour utiliser les milliers de raccourcis claviers, je suis en phase d’apprentissage. Pour l’exercice, je tiens une liste assez exhaustive de mes tâches à faire, et autant dire que j’ai assez rapidement réussi à faire une loooooongue liste de trucs … Ca veut pas dire que ça prendra, mais ça vaut la peine d’essayer.
  • Aria2 : Celui-là, je n’y ai pas encore touché, mais ça me démange de remonter mon serveur de téléchargement sur Raspberry Pi. Et puis surtout je crois que je suis curieux de savoir à quoi ça ressemble une fois en place. Ca veut probablement dire que ça ne tiendra pas longtemps en place, mais peut-être que j’aurai tort. Le seul moyen de le savoir, c’est d’essayer.
  • CardDav & CalDav : Un vieux projet que j’ai pas abandonné, à savoir auto-héberger un outil qui me permette de synchroniser mon téléphone en CalDav et CardDav, pour ne plus dépendre directement de Google pour mes contacts et mon calendrier. J’ai quelques pistes en tête, mais il me faudra un peu de temps pour faire une installation sérieuse et qui devra être proprement backupée si je veux faire un switch définitif.

Et surtout, tout ces projets sont une bonne raison de faire une pause dans un autre projet que j’ai démarré récemment, et qui m’a déjà bien gonflé en très peu de temps, en l’occurrence refaire l’auvent dans mon jardin. Le problème de base était que le toit de cet auvent était en vieux plastique, qui était à la base transparent, mais avec les années, était devenu totalement opaque. Et abîmé. J’ai vite compris que c’était pas juste du plastique, mais probablement du PRV. Je l’ai compris quand, en essayant de dévisser le tout, j’ai commencé à avoir des démangeaisons persistantes sur les bras. Le fait est que la surface était tellement flinguée que je frottais les bras sur la fibre de verre, et c’est une trèèèès mauvaise idée en général. Mais je reparlerai de ce projet là un peu plus tard.

Des projets et de l’informatique

4 réflexions sur “Des projets et de l’informatique

  1. De mon côté, j’ai laissé tomber Syncthing il y a quelques années, sans vraiment trouver de bon remplaçant, si ce n’est que j’essaie d’avoir le moins de choses à synchroniser entre machines, car cela me mène irrémédiablement à avoir des duplicatas que je ne prends pas suffisamment le temps de ranger. Chaos !

    Pour ce qui est de Google, j’ai installer LineageOS et j’utilise Nextcloud pour tout synchroniser. Il fait très bien le boulot (mais j’ai perdu les catégories au passage). J’ai suivi cet article, si ça t’intéresse : https://ownyourbits.com/2017/12/30/sync-nextcloud-tasks-calendars-and-contacts-on-your-android-device/

    Le seul inconvénient avec Lineage par défaut, réside dans les applications qui dépendent de Google, notamment les applications de banque, ou autres jeux (Habitica fonctionne 🙂 )

  2. bleu

    La question, c’est qu’est ce qui t’a poussé à abandonner Syncthing ? En l’état, pour la synchro, je vois surtout ça comme une réponse à deux besoins : ne pas avoir à m’embêter à transférer des fichiers du portable vers le PC ou inversement (et par extension, la capacité à faire le ménage sur mon téléphone depuis le répertoire du PC), et le besoin d’avoir des backups sur mes notes, mes dessins vectoriels, mes fichiers de configs, etc. Mais en soi, j’ai pas des tonnes de data à sauvegarder.
    Pour ce qui est de LineageOS, j’utilise AOKP qui est basé dessus. La synchro, j’avais vu passer NextCloud, mais à tort ou à raison, j’ai l’impression que c’est beaucoup plus que juste de la synchro de contacts. Je cherche plus une solution lightweight, un truc qui me fera surtout de la sauvegarde, et de l’import quand irrémédiablement je change de rom Android.

  3. D’après mes souvenirs, la synchronisation fonctionnait bien, mais ça me gonflait un peu de devoir paramétrer plus ou moins tout à la main en éditant des fichiers de configuration, il me semble ; ça date un peu maintenant. 🙂

    Mais surtout, c’est la réalisation que j’ai bien trop de bordel numérique qui me bouffe du temps que je pourrais passer à faire autre chose. Après, je risque de le réinstaller sur le NAS et sur mon PC car effectivement, c’est une bonne solution qui fonctionne bien, tant que ce n’est pas pour synchroniser une myriade d’appareils. Je crois que j’ai eu quelques histoires avec mes dossiers « books » et « graphics ». 🙂

    Tiens, quel est ton protocole de sauvegarde et restauration quand tu changes de ROM ? Ça me serait bien utile en ce moment.

    Nextcloud permet de synchroniser fichiers, contacts, calendriers, tâches, et à peu près tout ce qu’on veut, en fait. Je recommande chaudement !

  4. bleu

    Ah moi j’ai pas eu à toucher des fichiers de configuration sur Syncthing. Tu as une UI qui est loin d’être parfaite, mais j’ai appris il y a bien longtemps que la perfection n’existait pas. Ca fait le taf, et ça le fait bien, c’est tout ce que je demande.
    Et oui, moi aussi je fais du ménage dans mes fichiers numériques. A part des musiques et mes designs SVG, je garde assez peu de choses sur le PC, et donc j’ai assez peu à synchroniser.
    Pour la sauvegarde en cas de changement de ROM, en gros, j’ai le max sur la carte SD, j’ai une sauvegarde complète par TWRP en cas de besoin, et j’ai tendance à choisir des applis qui ont peu de configuration ou qui permettent d’exporter et d’importer la configuration.
    Pour Nextcloud, je ne nie pas l’intérêt du truc, mais est ce que c’est pas un peu trop heavyweight justement parce que ça fait tout ? J’ai l’habitude de gérer mes tâches dans des fichiers textes, donc cette partie là m’intéresse peu. Les fichiers, ils sont envoyés en backup sur le PC par Syncthing justement. Il y a surtout les contacts que j’aimerai sortir de Google, et mon calendrier des anniversaires, en dehors de ça, j’ai peu de besoin.

Les commentaires sont fermés.