Catégories
Non classé

Semaine du 28 juin 2020

Travaux

  • L’objectif de cet été sera de faire le dernier meuble du bureau. Enfin, le dernier si on considère que ça sera globalement entre un et quatre meubles à la fois… J’ai pas encore les idées bien claires sur comment je vais le faire, et je suis surtout pas sur d’avoir assez de bois. Mais bon, un peu d’ambition, ça me mettra un coup de pied au cul.
  • En attendant, j’ai attaqué un petit chantier que j’avais en tête depuis un moment : refaire une partie du carrelage de la salle de bain. Il faut dire, j’avais été inspiré le jour où j’ai peint le plafond en bleu, un peu moins le jour où j’ai peint la frise rouge en bleu. Le temps et l’humidité n’ont pas aidé, et c’était de toute façon une mauvaise idée. Donc il faut enlever la frise originelle, et la remplacer par une nouvelle. La première partie est faite.

Woodworking

  • Mon voisin m’a demandé hier d’utiliser ma table de sciage. A force je le connais, et je lui ai demandé des explications sur son projet. Couper une planche d’agglo pour faire une table avec deux tréteaux pour poser son PC dessus. Je l’ai finalement embarqué pendant deux heures, histoire qu’il ait une table qui ne s’effondre pas sous le poids. Ca a été assez court pour ne pas le saouler, et assez joli pour qu’il ne peste pas tout du long. Au contraire, il a l’air plutôt heureux du résultat. Et moi ça me débarrasse de quelques chutes de bois.

Script

  • Les scripts sont restés de côté les derniers temps. Pas par manque d’envie, mais en fait je me rends compte que je recherche toujours les mêmes questions. J’ai pas trop l’impression que je retiens ce que je fais, probablement parce qu’il me manque toute la partie théorique. Le hasard aura voulu que je tombe cette semaine sur un article qui donne plein de ressources, dont deux ebooks, sur le Bash. L’idée est donc de profiter d’un peu de lecture pour me faire de vraies notes que je comprenne vraiment.

Empreinte carbone

  • J’ai découvert qu’au marché, les pots de yaourts que je prends sont non seulement repris (moins de déchets), mais en plus consignés, ce qui me fait une petite réduc sur les achats suivants. Je leur ai ramené tous les pots du confinement, qu’ils ne reprenaient plus pendant cette période. Du coup j’ai presque rien payé. Toujours bon à prendre. Par contre, l’opercule plastique n’est pas recyclé, c’est dommage.
  • Comme c’était à peu près prévu, j’ai craqué pour un nouveau PC portable, qui ne me posera pas autant de problèmes que l’actuel (qui a fait son temps comme portable, mais il servira probablement de fixe avec les écrans que j’utilise pour le télétravail). L’inconvénient, c’est qu’il sera livré … un jour, la date étant non prévue, mais à priori après mes congés. Dommage. Mais là où je suis plutôt fier de moi, c’est que j’ai réussi à ne pas acheter d’autres choses. J’avoue que le Raspberry Pi 4 me faisait envie, mais bon, ceux que j’utilise aujourd’hui fonctionnent toujours très bien, pas besoin d’en prendre un nouveau immédiatement.

Écosystème du jardin

  • La météo ici est mitigée, un coup grand chaud, et un coup pluie. Quelque part, ça m’arrange, ça m’évite d’avoir à arroser le jardin.
  • Par contre, le plant de courge spaghetti que j’avais planté il y a 10 jours n’a visiblement pas aimé cet excédent d’eau. Je doute qu’il s’en remette vraiment.
  • Les autres plantes poussent bien, mes tomates en particulier, qui sont déjà plus grandes que les tuteurs… J’ai cueilli mon premier concombre ce midi, et il était temps, parce qu’il commençait à devenir immense. Vu ce qui suit, je vais manger des concombres à tous les repas les prochaines semaines…
  • C’est chouette de voir plein d’insectes partout dans le jardin et autour de la maison. Sauf les moustiques. Malgré la moustiquaire, je me suis fait assaillir presque toutes les nuits. Mais je ne baisse pas les bras, je comble les failles de ma moustiquaire les unes après les autres. Et j’espère toujours avoir une chauve-souris dans mon super nichoir à chauve-souris.
  • D’ailleurs, en parlant de nichoir, je me demande si mon hôtel à abeilles solitaires n’héberge pas en fait une guêpe solitaire. Faut dire, j’étais étonné d’y trouver quelqu’un, c’est plus trop la saison des abeilles. Et puis vu comment les tubes sont colmatés, j’ai un doute sur les abeilles.

Média

  • J’ai lu Hit-Girl à Hong-Kong. J’adore ces histoires simples mais rythmées, et surtout, j’adore le trait de Goran Parlov.
  • J’ai aussi lu le second tome de Conan le barbare. L’histoire contient des moments sympas, mais elle me gêne un peu parce qu’elle parle d’une période jamais racontée, le moment où Conan est devenu roi, et où il a une descendance (et son aîné s’appelle … Conan… bravo l’originalité).
  • J’ai lu Raspoutine, issu des dossiers secrets de Hellboy. J’adore l’univers de Hellboy. Après, faire une origin-story sur Raspoutine, c’est pas mal, mais bon, on sait déjà comment ça finit.

Boulot

  • Deuxième semaine au bureau, plutôt tranquille dans l’ensemble, mon gros dossier du moment est resté calme presque toute la semaine, pour reprendre vie juste avant mes congés. Mais l’histoire est quasi bouclée, je ne devrais plus avoir de surprise maintenant. Enfin, je le saurai dans deux semaines, quand je reviendrai au bureau…
Catégories
Non classé

Semaine du 22 Mars 2020

Travaux

  • J’ai *presque* fini de peindre ma véranda. En fait, j’ai fini, sauf que le plafond était déjà peint en blanc, mais en mat, et je peins en satiné… Donc je suis parti pour faire tout le plafond aussi.
  • Pour faire des breaks pendant les heures de télétravail, j’ai commencé à m’occuper du parquet du couloir à l’étage. J’avais pas forcément pensé que ça serait difficile, d’une part à cause de la quantité de découpe, d’autre part parce que tout le reste est toujours en place, y compris les plinthes.

Personnes

  • En confinement, forcément, j’ai pas vu grand monde cette semaine.
  • J’ai eu la surprise d’avoir des news de Nathalie, dont j’avais plus entendu parler depuis des années. Et ça me fait plaisir de savoir qu’elle va vraiment bien.
  • J’ai eu pas mal de nouvelles de Seb, ce qui est assez rare en soi, et j’ai eu la surprise de savoir qu’il s’est mis au jardinage.
  • Mon neveu est malade (c’est la période), mais à priori sans que ça soit alarmant. Par contre, il y a quand même une sacrée quantité de gens complètement flippés par le coronavirus, et sans que ça m’étonne, il y a tout un tas de cons pour qui c’est peanuts.
  • J’ai fait mon premier apéro vidéo avec Jo et Manue, vendredi soir. Toutes les occasions sont bonnes pour trinquer !
  • En attendant, j’ai un squatteur qui ne respecte pas le confinement (et qui ne fait pas le ménage après son passage).

Base de connaissance

  • J’ai repris plusieurs cheatsheets, sur Git et Github, que j’avais en markdown.
  • J’ai créé une nouvelle fiche qui répertorie mes scripts, et ce que j’ai à savoir dessus (genre, où est ce qu’ils sont, et comment est ce qu’ils se lancent)
  • J’ai appris à mettre des images sur mes fiches. Ca marche pas encore dans Orgzly, mais il doit y avoir un truc que je dois encore apprendre.

Woodworking

  • J’ai commencé le meuble qui va servir de pied de table pour mon bureau. Et… je suis coincé parce qu’il me manque un outil et que, confinement oblige, je vais pas l’avoir tout de suite !
  • J’avais au départ un peu peur, comme quand je commence n’importe quel projet de meuble. Mais en fait, je commence à avoir pas mal de technique pour m’assurer de la solidité d’un meuble, et je fais ça de plus en plus facilement.
  • Heureusement, il reste pas mal de choses à faire en dehors de ce meuble pour ma table de bureau, je vais attaquer ça la semaine prochaine.

Script

  • J’ai bricolé le script qui sert à contrôler les BD que Nico ramène pour mon père. En fait, j’avais envie de jouer avec les hash, pour vérifier quand un fichier a été modifié (autrement que par le script). Et tout ça envoie une notification sur mon agenda org.

Dataviz

  • J’ai avancé ma notes dans la base de connaissance sur la dataviz. Comme maintenant j’inclus des images, ça me force à bien lire ce que j’écris et comment je l’organise, et du coup, ça me fait réviser mes fondamentaux.
  • Il reste qu’avec un réseau assez limite, je risque de pas beaucoup bosser la dataviz en télétravail.

Empreinte carbone

  • J’ai redécouvert un truc que j’avais dans mes placards : des lentilles ! Et il va falloir que je teste ce parmentier de lentilles dont on m’a dit tellement de bien !
  • J’ai aussi essayé de mettre à profit les fanes de radis, vu que j’ai acheté une botte. Du coup, c’est venu agrémenter la soupe du dimanche soir. C’est pas mauvais mais… ça n’apporte pas grand chose en soi.
  • J’ai coupé le chauffage, parce qu’en ce moment, soit il fait beau et (relativement) chaud, soit j’allume le poêle à bois.
  • J’ai passé un peu de temps à broyer les coquilles d’oeuf et à en arroser le jardin. Ca neutralise l’acidité de la terre, ce qui ne devrait pas être un vrai problème, et ça apporte en plus du calcium aux plantes.

Écosystème du jardin

  • J’ai broyé les branches qui me restaient, ça fait de la place, et vu qu’ils annoncent froid cette semaine, ça va protéger les racines de mes plants.
  • J’ai commencé à poser des dalles pour pouvoir naviguer dans le jardin (sans avoir besoin de tondre la pelouse).
  • Je suis bien content parce qu’il y a plein de plantes qui poussent ! Mais j’ai un peu peur, il est prévu des températures négatives cette semaine… J’ai d’ailleurs redécouvert des bulbes qui poussent au fond du jardin, et qui m’ont été offert par Gwen, une collègue, qui les a récupéré lors d’un de ses voyages.
  • Le mirabellier commence à bourgeonner, mais impossible de faire le focus sur les branches, donc pas de photo.

Média

  • J’ai fini de lire la série Nains. Mais je peux pas enchaîner sur Elfes ou Mages, il me manque des tomes qui sont dans les cartons de mon libraire, donc autant dire que je vais attendre.
  • J’ai du coup commencé à rattraper les séries terminées, et j’ai lu 5 tomes de Tony Chu, Détective Cannibale. Le confinement me donne de drôles d’idées …
  • J’ai vite fait lu le dernier tome de Conan le cimmérien. Pas transcendant, mais quand même un bon album, et une histoire plaisante bien que simple.
  • Je viens de découvrir que le livre de coloriage de Cthulhu était gratuit en téléchargement… Ftaghn !!!
  • C’est pas tout neuf, mais ça m’amuse de m’écouter Cool Breeze le matin avant de démarrer le télétravail.

Boulot

  • C’est un peu bizarre de bosser toute la semaine à la maison, surtout que ça a l’air d’être parti pour au moins encore un mois… Mais on s’y fait. Par contre, j’ai du mal à respecter l’horaire de mes pauses.
  • En fait j’ai du mal à respecter mes horaires tout court, et je me connecte trop tôt pour me déconnecter trop tard. Mais du coup, je m’autorise vraie pause à midi, et il m’est arrivé de faire aussi des pauses d’une heure pour faire complètement autre chose.
  • En fait, j’ai surtout compris que je bossais mieux quand je fractionnais mon temps d’attention.
Catégories
Non classé

Les projets en cours

Comme je le disais plus bas, j’avais besoin de rentrer dans une phase de projets intensive en ce moment. Ca n’aura pas été facile avec le peu de temps que j’ai à disposition ces derniers jours, et surtout avec la température caniculaire. Mais j’ai quand même démarré pas mal de trucs.

Un des premiers projets que je vise, c’est l’auvent dans mon jardin. Pour rappel, il ressemblait à ça :

Ce que j’ai à lui reprocher, outre le fait de commencer à rouiller, c’est qu’au fil des années, la couverture plastique transparente n’est plus transparente depuis bien longtemps (la faute à l’usure).

J’ai déjà parlé plus bas du fait que j’ai retiré la couverture plastique, non sans y laisser quelques morceaux de bras. J’ai commencé à décaper la peinture vieillie et la rouille, j’ai fait un premier essai de peinture, et j’ai fixé un anneau à un coin. L’idée finale sera de tout décaper, de tout repeindre en blanc avec une peinture protectrice, et de fixer un anneau à chaque coin pour tendre un voile d’ombrage que je pourrai du coup retirer lorsque le temps sera moins bon. J’ai quelques autres idées, mais qui peuvent attendre.

Un autre projet que j’ai dans les cartons depuis longtemps, c’est de placer une étagère dans ma douche. Oui, je sais, ça peut sembler bizarre, si on ne sait pas que j’ai un espace de malade dans ma douche (en fait beaucoup d’espace perdu). Et puis j’ai besoin d’un endroit où suspendre mes poulpes. J’ai donc cherché dans les chutes de planches de mon atelier, et comme souvent, soit j’ai la longueur, soir la largeur, mais jamais les deux en même temps. Ca me faisait quand même chier d’utiliser une grande planche de 2m pour ma découpe, et donc j’ai testé un truc que j’avais vu, qui consiste à joindre deux planches à la fraiseuse à lamelle et à la colle pour former une planche plus grande.

C’est en train de sécher, mais ça se présente bien.

Le projet que je devais finir depuis longtemps et qui ne dépendait pas vraiment de moi, c’était la moustiquaire dans la chambre. Par les températures actuelles, ça semblait une obligation. Ma soeur a fini la couture cette semaine, et j’ai donc pu mettre tout ça en place.

En fait ça se voit pas à gauche, mais la moustiquaire court tout le long de la pièce.

Et là, j’ai eu à faire face à un petit problème. J’ai deux rideaux / moustiquaires qui sont accrochés au plafond, et qui courent sur toute la longueur, avec plus d’un mètre de recoupement. Mais là où ils touchent le mur, je n’ai pas de fixation, et donc ça se balade assez librement, ce qui du coup n’est pas très étanche, pour une moustiquaire. Je dirai bien que j’ai fait preuve d’ingéniosité, mais j’avais déjà pensé à ça il y a un moment. Et j’ai résolu le problème de façon assez simple.

Oui, bon, là c’est pas super évident.

Non, je n’ai pas tout vissé dans le bois. En fait, pour être plus précis, j’ai utilisé ça :

Comment ça c’est pas plus clair ???

C’est une boite d’aimants en néodyme, et un paquet de rondelles métalliques toutes simple. J’ai percé un petit trou dans le bois, collé l’aimant à l’intérieur de ce trou, de façon à ce qu’il s’intègre dans le bois, et les rondelles tiennent la moustiquaire en place, bien tendue le long du mur. Ca a l’avantage de tenir assez fort pour ne pas bouger en cas de coup de vent, mais pas assez fort pour que si je me prends les pieds dans la moustiquaire, tout se décrochera sans arracher la moustiquaire. Et hier soir j’ai superbement bien dormi en profitant de la fraîcheur nocturne sans jamais entendre le moindre insecte venir me titiller les tympans (ça m’empêche de dormir bien plus que la chaleur). J’ai aussi quelques nouvelles réalisations au fablab, mais ça je dois encore les peaufiner avant d’en parler ici.

Et maintenant, j’ai décidé que j’avais besoin de vacances, et donc je prendrai ma première semaine de l’année du 8 au 12 Juillet. Je n’avancerai pas forcément beaucoup mes travaux, à priori, puisque j’ai été invité chez Phèdre pour me changer les idées, et c’est vrai que j’en ai besoin. Mais pour autant qu’on se soit tous les deux bloqué la semaine, je sais comment je suis, pas sur que j’y reste aussi longtemps. Je tiens facilement un jour en communauté. Le second jour, est généralement pas trop difficile, mais à partir du troisième, je ressens le besoin de me retrouver seul, et c’est pas souvent que je tiens quatre ou cinq jours avec des gens, aussi loin de mon antre. C’est plutôt la recette pour me faire péter un boulon. Heureusement, mes billets de train sont échangeable à volonté en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, donc j’ajusterai en fonction.

Catégories
Non classé

Le hasard et le vélo

Pour les non-résidents de notre belle communauté urbaine de Strasbourg (CUS), il convient de placer un peu de contexte. La CUS a un challenge qui existe depuis 10 ans, Au boulot à vélo, et qui vise à suggérer aux entreprises d’encourager ses employé·e·s à prendre le vélo pour venir bosser. Ca fait quelques années que j’y participe, parce qu’avec ou sans ce challenge, je viens au boulot à vélo de toute façon.

Au fil des années, le challenge s’est étoffé, avec de la chasse au trésor, des concours photo, des courses spéciales, etc, le tout dans le but d’ajouter des kilomètres à son entreprise. J’ai un peu participé à la chasse aux balises (mais assez peu vu qu’en moins de 5 jours, les 100 avaient été trouvées), et la course spéciale avait lieu le soir d’une dédicace que je ne voulais pas rater.

Stéphane Perger, il tabasse, quand même.

Il y a aussi la photo de groupe, et comme il fallait (pour que ce soit comptabilisé) qu’on ait au moins 10% des participants, l’association sportive du boulot a essayé de faire les choses bien. C’est à cette occasion que j’ai appris qu’on avait une RH QVT. Donc pour faire les choses bien, la direction a fait venir un photographe professionnel, a négocié pour que le Président et le Directeur général (qui sont eux aussi cyclistes à l’occasion) soient présents sur la photo, et histoire de motiver les troupes, ont annoncé l’organisation d’une tombola pour les participants à la photo, et dont le prix serait un vélo à assistance électrique. Bon, moi j’ai jamais caché que j’avais besoin de pédaler et de faire l’effort pour que mon trajet à vélo soit efficace, mais l’initiative est vraiment sympa.

Comme j’aime faire le militant vélo, j’avais de toute façon motivé pas mal de collègues à participer au challenge, et j’ai motivé plusieurs collègues à venir à la photo (perso, je déteste apparaître sur les photos, mais bon, je fais parfois des efforts). Nous voilà donc à aller au point de rendez-vous pour la photo, qui devait avoir lieu à 11h, heure d’une réunion que j’ai pu décaler de 10 minutes pour l’occasion. Je n’ai finalement réussi à motiver que deux collègues à m’accompagner, mais c’est déjà ça. On croise deux personnes qui distribuent les billets de tombola, je laisse passer les collègues, je rigole parce que les personnes ont eu l’air de galérer à décrocher les tickets, et finalement quand je demande à voix haute si je prends celui de gauche ou de droite, la jeune fille à ma droite me dit « prenez le mien, ça sera forcément le gagnant ! » J’ai pas osé lui dire que je ferai un mauvais gagnant.

Mais ce à quoi personne n’avait pensé avant le jour même, c’est la température à 11h du mat. On ne voyait pas grand monde sur le lieu de la photo, effectivement, et tout le monde était parti chercher de l’ombre en attendant qu’on démarre. J’aurai eu assez peu à attendre pour qu’on se mette tous en place, en plein soleil. Je ne vais pas blâmer l’association sportive ni la RH qui ont organisé ça au mieux de leurs moyens, mais rester 5mn en plein soleil pour mettre tout le monde en place était déjà un enfer, attendre 5mn de plus que le président et le directeur général sortent de leur réunion pour nous rejoindre était une catastrophe, et prendre encore 5mn de plus pour faire une photo correcte était juste surréaliste, dans la mesure où on était tous en nage. J’ai pas vu la photo finale, mais j’imagine qu’on aurait pu faire un concours de chemises mouillées. La photo prise, tout le monde se dirige vers la sortie (surtout que j’étais très juste pour ma réunion), mais non « attendez, y’a le tirage au sort de la tombola !! » J’avais juste envie de partir, mais ça fait pas terrible d’être le premier à se barrer, alors je suis resté, le temps que ça s’organise, en priant pour que ça dure le moins de temps possible.

Ca n’aura pas duré longtemps, puisque pendant que je discutais avec mon voisin des bienfait du pédalage sans assistance électrique, c’est mon numéro qui aura été tiré…

Évidemment à ce moment là, il y a plein de choses qui sont passées par ma tête. Déjà, je voyais tout le monde rentrer, et je me disais que moi je pouvais pas encore me mettre à l’ombre, ou mieux à la clim. La RH qui commence à organiser la photo du vainqueur, moi qui vais serrer la main au président et au DG qui étaient les auteurs du tirage. Ma réunion qui prend encore au moins 10mn dans les dents. Le fait que je transpire comme un porc alors qu’on va incessamment sous peu me prendre en photo avec le président et le DG. Le fait que je vais hériter d’un vélo à assistance électrique. Le fait que j’ai récupéré tellement de trucs au déménagement de mon pote la semaine dernière que je n’ai pas la moindre place dans mon garage. Bref …

Il y a deux résultantes à ça :

  1. Ma photo est maintenant placardée dans le bureau et dans les couloirs, parce que les collègues ne se lassent pas de me taquiner sur les contacts que j’ai maintenant à la direction du groupe.
  2. Ma position sur l’assistance électrique étant connue, tout le monde me dit « bah t’as qu’à le revendre ». Sauf que bon, ça ne me semble pas correct. J’ai passé un moment à me demander ce que j’allais bien pouvoir faire de cet engin, et à la réflexion, je me dis que ça pourrait valoir le coup de voir s’il me permettrait de couvrir la distance jusqu’à chez mes parents (60km à la louche, avec pas mal de dénivelé). On verra quand j’aurai la bestiole entre les mains si elle est capable de tenir cette route là. Et si c’est pas le cas… bah je sais pas encore.

Alors non, je ne me plains pas. Il ne manquerait plus que ça, tiens. C’est sympa, j’ai eu de la chance, c’est d’ailleurs ce que je dis à tous les gens qui me félicitent en dépit du fait que je n’ai rien fait de particulier à part prendre le ticket qu’on m’annonçait à l’avance comme gagnant (j’en ai d’ailleurs glissé un mot à la jeune fille qui me l’avait annoncé, elle n’en revenait pas elle non plus). Et puis voilà, on va voir quand j’aurai ce vélo entre les mains. Mais je continuerai à venir au travail à la force de mes cuisses et de mes mollets.

Catégories
Non classé

Enfin terminé !

Y’a plus qu’à mettre un cadre et trouver quelqu’un qui en veut.
Catégories
Non classé

Bientôt la fin

Ca devient assez clair… Encore qu’il faut une connaissance Marvel pour saisir l’idée.

Catégories
Non classé

Ca prend forme

Les points au centre font très bizarre, mais je vous assure, ça aura un sens.

Encore une semaine qui est passé à toute vitesse, et même trop vite, comme souvent. Mais j’ai eu le temps de faire pas mal de choses, allant du point de croix au rangement de la cave, en passant par des travaux chez le voisin, du jardinage, du bricolage, et de bons moments avec les personnes qui comptent. Et j’ai réappris certaines leçons que je n’aurai pas du oublier.

Il faudrait que je prenne un peu plus de temps pour raconter, mais il se fait tard, et j’apprends tout doucement à prendre soin de mon sommeil. Donc ça attendra !

Catégories
Non classé

L’avancée de la semaine

Certaines personnes doivent se demander pourquoi je commence maintenant à poster chaque fin de semaine mes progrès sur mon projet du moment. La raison est simple. Ce projet est lié à un (en fait deux) défi Habitica, et dans les règles de ce défi, je dois parler de l’avancer de mes travaux sur la semaine. Balancer une photo est plus efficace que dix lignes de texte, mais l’image doit être hébergée quelque part. Ici par facilité pour moi. Donc si déjà j’ai l’image en stock ici, autant en faire un article !

et donc, voilà l’avancée de la semaine…