Catégories
Life

Surprise d’été

J’ai eu la surprise ce soir d’avoir un peu de compagnie dans ma cave, sous la forme d’un oiseau qui s’y était infiltré et qui était visiblement un peu perdu et affolé. Alors qu’est ce qu’on fait dans ces cas là ? La pauvre bête volait dans tous les sens, et je ne faisais probablement que la terrifier encore plus. Je suis allé arroser le jardin en espérant qu’avec les portes grandes ouvertes, il trouverait la sortie. Mais non, il est resté apeuré dans son coin. Au final, j’ai pris une grande branche de noisetier pour essayer de le pousser gentiment dehors. Ca aura été plus simple que prévu, puisqu’il s’y est accroché, et je n’ai eu qu’à me diriger vers la sortie en tendant la branche devant moi.

Tout ça pour dire, ça m’aura quand même un poil surpris que j’ai plus de respect pour un oiseau que pour certains êtres humains que je côtoie.

Catégories
Life

Même pas peur !

Hier matin, en arrivant au boulot, je branche le téléphone professionnel, et je vois que j’ai reçu un message. C’est typiquement soit une erreur, soit un spam. Si ça avait été une urgence professionnelle, j’en aurai entendu parler autrement. En l’occurrence :

enceinte

J’avoue, j’ai eu un très court instant de panique. Bon, d’abord, numéro inconnu dans le répertoire de mon téléphone pro, mais c’est normal, il est quasiment vide. J’ai ensuite vérifié mon téléphone perso, des fois que, même si j’y croyais pas vraiment. Ouf, zéro résultat. A tout hasard, je teste l’annuaire des téléphones pros du boulot. Niet.

Bon, soit il y a quelque part en France un papa qui attend la bonne nouvelle (encore que, annoncé comme ça, je suis pas sur que ça en soit une), soit un spammeur comptait sur ma crédulité pour rappeler à un numéro probablement surtaxé (il risque d’attendre longtemps). En tout cas, ça aura bien fait rire les collègues, et moi aussi.

Catégories
Life

Gardening in 2016 (a.k.a. underwater)

Comme chaque année, je fiche le bazar dans mon potager dès que les températures repassent dans le positif. Bon, on est en Alsace, donc c’est tard, et souvent je commence mes plantations dans la véranda, juste pour me calmer (c’est d’ailleurs toujours un peu la jungle, entre les bacs de persil, de basilic, les dragonniers, le spatiphyllum, les tomates en pots, et cette plante qui poussait comme de la mauvaise herbe et me donne la nausée tellement elle sent fort et que mes collègues semble avoir identifié comme du jasmin (au bout de presque 10 ans, il était temps).

C'est quand même un peu le bordel là dedans...

Mais en dehors de ça, j’essaye de cultiver un peu mon jardin. Et comme chaque année, je bricole un petit peu.

  • Trois salades permanentes (enfin jusqu’à un certain point j’imagine)
  • Quatre poivrons
  • Six céleris
  • Deux choux raves et deux choux cabus
  • Deux concombres
  • Une courgette « normale » et une courgette spaghetti
  • Un paquet de fraises
  • Une vingtaines de pieds de pommes de terre
  • Une soixantaine de pieds de petits pois
  • Une vingtaines de pieds de fèves
  • Une rhubarbe increvable
  • La ciboulette, l’oseille, le thym
  • Et 4 pieds de tomates qu’on ne voit pas sur cette photo

Oui, pas de haricots cette année, le congel en est plein, faut varier. J’ai aussi le mûrier et le framboisier devant la maison qui font un carton, deux cassis et un romarin qui pénibilisent un peu, et… comment dire….

Puisque j’ai viré la haie de thuyas moches qui faisait la bordure avec la rue, et que je n’ai pas eu le temps de la remplacer par autre chose (idéalement des charmilles), j’ai décidé d’utiliser les graines de fleurs (que j’avais taxées dans les parterres de fleurs de la municipalité, vu qu’ils tardaient à virer leurs fleurs mortes) que j’ai stocké tout l’hiver, et ça donne à peu près ça.

Y'a quand même du nettoyage à faire...

Me demandez pas le nom de ces fleurs, j’ai juste reconnu le tournesol et les coquelicots. Le reste, j’en sais rien et je m’en fous, Ou presque. J’ai quand même un peu d’attention pour ces fleurs, et j’essaye d’éliminer les mauvaises herbes. Et dans le lot, je trouve aussi des plantes bizarres, qui font pas de fleurs (ou pas encore). Bizarre, un truc avec des grandes feuilles vertes et qui pousse pas trop en hauteur. Qu’est ce que c’est que ces fleurs que j’ai récupérées ? Ah, merde. Ça m’apprendra à mettre toutes mes graines dans la même boite.

Catégories
Life

Life doesn’t give us purpose…

Life doesn't give us purpose. We give life purpose !
Life doesn’t give us purpose. We give life purpose !

Il y a peu de temps, au milieu de conversations sur différents sujets qui n’ont rien à faire ici, certains de mes amis en sont venus à se demander s’ils n’avaient pas fait fausse route toute ou partie de leur vie. Je ne crois pas qu’il y ait de fausse route, il y a la route qu’on emprunte et celle qu’on idéalise, la vie qu’on mène et celle qu’on aurait voulu être capable de mener, celle qui résulte de nos actions et celle qui est la somme des actions que l’on n’a pas pu faire.

Mais de ça s’est dégagée une question intéressante : qu’est ce qui est important pour nous afin qu’on puisse se dire qu’on est heureux de la vie qu’on a mené jusque là. Et il y a une quantité extraordinaire de gens qui vivent une vie dont ils ne sont absolument pas satisfaits. Ca m’inquiète, surtout quand ça vient de mes amis.

Mais pour ma part, qu’est ce qui me motive, qu’est ce qui me pousse à avancer chaque jour un peu plus ? Apprendre et comprendre. Toujours apprendre de nouvelles choses, découvrir ce que je ne connais pas, chercher à comprendre ce et ceux qui m’entourent, et continuer à le faire avec respect.

Je me rends compte que c’est quelque chose que j’avais un peu perdu de vue moi-même les derniers temps, en particulier au boulot, mais je travaille à améliorer tout ça. J’y arriverai, ou pas, mais au moins, je ferai de mon mieux. Et je le ferai toujours avec le sourire.

Catégories
Life

Journée jardin

La photo ne rend pas bien, mais le tas fait presque 2m de haut.
La photo ne rend pas bien, mais le tas fait environ 2m de haut.

L’autre truc que j’ai fait aujourd’hui, c’est couper des arbres. Bon, j’ai eu de l’aide de Papa et Maman. Et de la tronçonneuse. Et le résultat est là, une bonne grosse vingtaine de thuyas abattus, de la merde plein le jardin, un énorme tas de bois à débiter, et des heures de travail en perspective. Mais le jardin est plus lumineux, et je vais pouvoir replanter quelque chose de moins toxique pour le jardin avant la fin de l’hiver. Bon, et il y a encore 5 autres haies à descendre d’ici là …

Catégories
Life

One More Time

Et voilà la nouvelle année, l’éternelle occasion de faire des bilans. J’ai hésité à le faire cette année, mais en fait si. Parce que ça serait facile de se dire que 2015 a été une année pourrie (elle aura fini avec moi essayant de réconforter un de mes tous meilleurs amis qui se retrouve avec une demande de divorce d’une de mes toutes meilleures amies). Mais malgré toutes les merdes de cette année, celles que j’ai subies comme celles dont je suis à l’origine, il y a eu de bons moments. Et de très bon moments. Et des moments uniques.

Alors, qu’est ce qu’il y a eu de bien ?

  • Les gens. Plein. Les gens que je connais depuis longtemps et qui sont toujours là, ceux que je connaissais et qui sont partis, ceux qui font partie de ce que je suis et qui manquent à l’appel, ceux que j’ai découvert cette année et à qui je dois énormément, qu’ils fassent toujours partie de mon quotidien ou pas … Vous toutes et vous tous qui avez changé ma vie, merci pour ce que vous m’avez donné. Et mes sincères excuses à celles et ceux que j’ai déçus.
  • Knowledge. Ma seule et unique résolution de 2015 était de ré-apprendre Python, et si je suis pas allé aussi loin que je l’aurai voulu, je me suis mis sur les bons rails. Au delà de ça, j’ai continué à apprendre tout un tas de choses toujours plus inutiles sur un tas de sujets, mais je ne suis pas à court de sujets idiots à sortir quand la situation est propice.
  • Ce que j’ai appris sur moi même. Certains de mes défauts que j’ai compris, et que j’essaye tant bien que mal d’éradiquer (Be patient). Certaines de mes qualités que je commence à accepter et que j’essaye de conserver. Certaines de mes réactions qui continuent de me surprendre, d’autres que je comprends mieux. Chaque réussite, chaque échec qui m’a permis de mieux appréhender tout ça.
  • Toutes les petites choses qui pimentent mon quotidien. Des tonnes de LEGO, aux livres qui m’ont plu, aux univers que j’ai découverts, aux défaites à X-Wing que j’ai encaissé avec sérénité, aux chouettes moments que j’ai passé sur HabitRPG, à mon nouveau Bullet journal, … tout ça à continué à me construire pour devenir ce que je suis à cet instant.

Alors oui, tout n’est pas joyeux. J’ai mon lot de fails. Je fais de mon mieux pour en tirer les bonnes leçons, et ne plus les refaire. Je n’y arrive pas toujours, mais chaque pas dans le bon sens est une victoire à prendre comme telle, aussi infime soit-elle.

Et pour 2016 ? Peu de choses, obviously. Rester motivé pour mes projets d’aménagement de la maison, ça sera bien suffisant, vu la quantité de projets que j’ai. Je ne me mettrai pas plus la pression que l’année dernière.

Catégories
Life

J’ai attendu mais pas trop…

image
Un matin, en semaine, avant les vacances scolaires... Ça devrait être calme