Semaine du 23 février 2020

Travaux

  • J’ai fait les jointures aux vélux et aux murs de la véranda. J’avais un peu peur de me retrouver à court d’enduit, mais visiblement je me débrouille pas trop mal, je devrais m’en sortir.

Personnes

  • J’ai déjeuné avec mon ancien chef et, à ma grande surprise, un collègue parisien qui était de passage. C’est toujours amusant les conversations qu’on peut avoir, probablement parce que j’ai toujours l’impression d’être le couillon de service dans mon ancien service.

Base de connaissance

  • J’ai renseigné les localisations des lattes qui tiennent le placo dans la véranda, et j’ai renseigné la localisation des jointures entre les plaques. Ca devrait m’aider si/quand je vais devoir fixer des choses sur ce mur.
  • J’ai aussi renseigné quelques commerces locaux, en particulier une librairie d’occasion au centre de Strasbourg et où mon père va régulièrement, et une pépinière près de chez moi où j’ai acheté pas mal de plants.

Woodworking

  • J’ai commencé les plans pour les meubles de la chambre d’ami. Bon, honnêtement, j’ai commencé facile, mais c’est un début, et parce que j’avais pas la force de gribouiller le projet le plus complexe, j’ai passé mon temps à le faire dans ma tête, ce qui devrait rendre la suite plus facile.
  • J’ai aussi commencé un projet que j’avais laissé en plan et qui consistait à réaliser un vrai dreamcatcher. J’ai le cercle de bois, pas parfaitement rond parce que c’est du bois naturel, mais ça fera l’affaire. Mais je sais pas si je vais pas couvrir le tout pour plus de solidité.

Empreinte carbone

  • Je me suis débarrassé de la bâche qui couvrait les bûches sous l’appentis. Avec le temps et surtout le vent, elle commençait à s’effilocher et à m’envoyer des bouts de plastique partout dans le jardin. Avec les grands vents de ces derniers temps, j’ai des confettis plein le jardin. Il va falloir que je fasse du ménage…
  • J’ai du coup commencé ce ménage, et c’est un vrai travail de fourmi… J’ai l’impression de n’avoir rien fait, et pourtant j’ai un gros tas de déchets plastique.

Ecosystème du jardin

  • J’ai profité d’un jour de repos pour aller à la pépinière près de chez moi, discuter un peu avec les gens là bas, et finalement commander une quinzaine de plants. Plusieurs étaient disponibles sur place, les autres arriveront d’ici à la semaine prochaine.
  • En attendant, j’ai planté chez moi un mirabellier, un chêne rouvre, un cerisier à fleurs (Kojo No Mai), et deux hêtres (Dawick Gold et Purple) pour compléter la haie qui sépare la cour du jardin. Et j’ai un sureau qui attend de la place quelque part.
  • Pour les deux gros arbres que j’ai planté (et que ne sont pas gros, mais le deviendront un jour), j’ai aussi utilisé des bordures pour délimiter l’espace, et éviter les plantes envahissantes. Ca a l’air simple comme ça, mais égaliser les bordures pour qu’elles soient bien horizontales et forment un vrai carré, ça prend du temps.
  • J’ai récupéré tous les gros morceaux de grès qui décoraient l’espace autour du potager, et j’en ai fait un tas, avec plein d’infractuosité pour les petits animaux. J’ai recouvert le tout avec les tas de mousse et de terre agglomérée que j’avais retiré des dalles.

Créativité

  • J’ai passé pas mal de temps à réfléchir à mon prochain projet au fablab (faut bien occuper les trajets à vélo). J’ai pas encore fait le tour de l’idée, mais j’ai au moins le prototype de base en tête. Je vais essayer de faire les plans courant de la semaine à venir.

Média

  • J’ai vu Nightmare Island, dont le titre VO est Fantasy Island… Quelque chose s’est mal passé pendant la traduction. Le film en lui même est moyen, mais il a un petit twist sympa.
  • J’ai fini Lastman, commencé la semaine dernière. C’est bien, mais ça me laisse sur ma faim… J’ai du mal avec la scène finale, je crois.
  • J’ai vite lu Green Lantern – Terre un, qui est une réinvention intéressante, comme c’est souvent le cas dans l’univers Terre un.
  • J’ai lu le premier tome de Bone Parish. Ca surfe un peu sur la vague des histoire de trafiquants de drogues à la Breaking Bad, j’ai l’impression, mais avec un penchant pour le fantastique qui me rappelle un peu Five Ghosts.
  • J’ai commencé Aslak, une histoire de vikings qui est un peu déjantée (il y a un berserker qui ne supporte pas la vue du sang).

Semaine du 16 Février 2020

Travaux

  • La véranda avance tranquillement… C’est d’autant plus agréable d’y travailler en ce moment que le temps est ensoleillé et que les plantes reprennent des couleurs.

Personnes

  • Je suis allé boire un verre avec Aline pour son anniversaire. J’ai réussi à la surprendre avec un cadeau auquel elle ne s’attendait visiblement pas.
  • On a démarré un nouveau jeu pour la séance du Mercredi soir : Bordure extérieure. Comme beaucoup de jeu d’affrontement, ça me plait moyen, je préfère les jeux de coopération. Mais on vient d’investir dans Gloomhaven, qui semble plus dans mon style.
  • Je devais voir mon ancien chef retraité jeudi, ça a finalement été reporté d’une semaine.
  • J’avais pas envie de passer la Saint Valentin tout seul enfermé chez moi, alors j’ai proposé à Aline d’aller manger un morceau et discuter. C’était vraiment sympa de partager ce moment.
  • Une petite soirée entre collègues samedi s’est transformée en grand n’importe quoi, qui aura fini en Dead of Winter chez Mehdi et Mel.
  • J’ai enfin eu l’occasion de revoir Kemal et sa famille, après presque deux mois ! Par contre, j’ai passé la matinée en cuisine. Mais ça en valait la peine, et j’ai quelques petites projets en tête maintenant !

Base de connaissance

  • J’ai rentré pas mal de choses concernant la véranda. Je me rends compte que ça serait aussi une bonne idée de noter la localisation des poutres sur lesquelles sont fixées les plaques de BA13. Ca pourrait être utile si je veux fixer quelque chose au mur, ce qui commence à être une idée intéressante.

Woodworking

  • Après une première tentative de plier du palissandre, qui s’est avérée médiocre, j’ai recommencé, en laissant cette fois-ci le bois tremper presque une semaine. Le résultat est bien meilleur.
  • Ca devrait me permettre de fabriquer un anneau comme je l’ai actuellement en tête, c’est à dire en deux couches, la clair (du hêtre) à l’intérieur, et la sombre (du palissandre) à l’extérieur. Et après j’essayerai d’y incruster une bobine de cuivre, histoire de suivre un thème Tesla Coil.

Empreinte carbone

  • J’ai fait un premier ménage dans la cuisine, qui m’a poussé à virer pas mal de choses que je gardais par principe. Beaucoup de pots vides que je gardais sans jamais les utiliser. Et j’ai pris soin de mettre le verre au recyclage.
  • J’ai presque plus de menthe dans le jardin pour mes infusions… Mais bon, le printemps arrive, donc je vais patienter.
  • Un des trucs que j’avais du mal à voir comment remplacer en version zéro déchet, c’était le dentifrice. Avec un peu de recherche, j’ai vu qu’il y avait plusieurs possibilité, mais finalement, j’ai opté pour la simplicité ; mon épicerie en vrac du marché vend un dentifrice en poudre rechargeable. J’ai encore du stock à la maison, mais j’en ai pris, histoire de montrer que l’idée vaut d’être mise en avant. reste à savoir si ça sera efficace.
  • En parlant de mon épicerie en vrac du marché, j’ai aussi pris une de leur infusion à base (entre autre) de valériane et de houblon. Il parait que le combo des deux est un gros somnifère. Pas que j’ai du mal à m’endormir, mais je me demande si ça me permettrait de ne pas me réveiller à 5h / 5h30 du matin. A tester.

Écosystème du jardin

  • J’ai passé une partie de mon samedi à retourner la terre, ou plutôt le sable et la terre, là où il y avait des dalles. Il faudra sûrement que j’y remette une couche, mais c’est un premier pas.
  • J’ai repéré l’emplacement des deux premiers arbres qui viendront peupler mon jardin. Et j’ai négocié avec mon voisin pour qu’il me file un coup de main pour les transporter, parce que bon, à vélo, c’est un peu la merde.
  • La vengeance que je planifiais depuis longtemps a commencé. J’ai profité d’un soir où je rentrais tard pour parsemer le jardin de mes voisins avec plein de graines de plantes très coriaces, qui apporteront un peu de variété à leur gazon.

Créativité

  • Mon dernier projet au fablab n’était autre que le cadeau d’anniversaire d’Aline. C’est aussi pour ça que j’en faisais un mystère ! Ca aura donc été une lampe / lightbox, avec une ampoule led capable de jouer plusieurs couleurs, et surtout connectée en bluetooth au téléphone pour passer la musique ou juste un son d’ambiance.
  • J’avais un temps envisagé d’en faire une autre pour un second anniversaire qui tombe bientôt, mais la quantité de travail nécessaire aura eu raison de moi. Par contre j’ai eu une autre idée, qui a besoin de maturer encore un peu.

Média

  • J’ai lu Vie et mort de Toyo Harada, qui est un ajout intéressant à l’univers Valiant, mais qui a un peu perdu sa capacité à changer le status quo, c’est un peu triste.
  • J’ai recommencé la série Lastman, maintenant qu’elle est finie. Déjà 7 albums de (re)lus, plus que 5 pour terminer.
  • J’ai récupéré les derniers tomes de l’Assassin royal, c’est probable que ça soit mes prochaines lectures.

Semaine du 9 février 2020

Travaux

  • J’ai commencé à travailler le plat de spaghetti… afin de finir la couverture du mur de la véranda. Faut pas avoir peur de prendre une chataigne avec un merdier pareil.

Personnes

  • J’ai renoncé à accueillir la famille de Kemal dimanche, faute à un planning chargé et pas le temps de rendre la véranda habitable. Mais on a repoussé à la semaine prochaine, j’ai bon espoir que ça soit praticable d’ici là.
  • Je me suis souvenu de l’anniversaire d’Aline. J’étais persuadé de l’avoir noté dans ma liste d’anniversaires, mais en fait non … Et ma mémoire était (pour une fois) bonne !
  • Je me suis bougé le cul pour enfin reprogrammer un apéro avec mon ancien chef, maintenant retraité. On avait des relations tendues quand je bossais pour lui, et on s’entend étonnamment mieux sa retraite.

Base de connaissance

  • Un passage au fablab, et encore des détails à ajouter à mes notes.
  • Je commence à me lister les commerces locaux (et leurs sites internet) où je peux trouver des choses que j’achetais auparavant en ligne. Ca aide de voir ce qu’ils ont ou ce qu’ils n’ont pas, justement pour ne pas avoir à chercher pendant des heures s’ils ont tel ou tel item. Et j’en viens à croire qu’il me faudra aussi noter les plans de certains magasins …

Script

  • J’avais dans l’idée de mettre en place le renouvellement automatique de mes certificats SSL via certbot cet après-midi. Mais en fait, tout est déjà presque prêt, j’ai mauvaise conscience à renouveler des certificats qui ont à peine une semaine, et je dois encore voir comment adapter la ligne crontab pour remonter le résultat un fichier org-mode.
  • Comme je cherche des idées de script pour automatiser ce que je fais manuellement, je me suis dit (même si l’usage est limité) qu’il faudrait un script pour relancer le daemon de ttrss. Mais pour ça, il faudra déjà que je règle le cas du lancement du daemon que j’ai toujours du mal à automatiser. Il y a probablement moyen de faire d’une pierre deux coups.

Dataviz

  • J’ai commencer à lister les bouquins qu’il faudrait que j’achète. Mais j’en suis presque à me faire une nouvelle bibliothèque…

Empreinte carbone

  • Je me suis enfin décidé à aller à ce nouveau marchand de fruits et légumes au marché, dont je sais qu’il fait du local.
  • J’ai trouvé à mon épicerie en vrac du dentifrice solide. C’est vrai que c’était un des trucs dont je ne savais pas comment l’avoir en version zéro-déchet, mais je suis pas encore sur que ça soit la voie à suivre. Faudra quand même que je teste, à l’occasion.
  • J’ai beau produire peu de déchet en soi, les vents violents qu’on a parfois eu cette semaine en ont rapporté une partie de la rue dans mon jardin. Entre ça et les déchets que je retrouve des travaux du toit de la véranda, ma poubelle se remplit trop vite.
  • J’ai maintenant des infuseurs trop classe pour utiliser au bureau, dès que mon thé en sachets sera fini. En fait, c’est le drame actuel, je crois que je vais surtout passer l’année à épuiser mes stocks de trucs (essentiellement alimentaires) que je peux remplacer par du zéro-déchet.
  • Au registre des commerces que j’utilise maintenant pour ne plus commander sur le net, il y a celui-là, pour tout ce qui touche aux arts créatifs.

Écosystème du jardin

  • J’ai enfin attaqué les travaux dans le jardin. J’ai viré les dalles qui composaient un énorme rond de pierre au milieu du jardin. Je me retrouve à la place avec un grand trou pas très profond et rempli de sable, qu’il faudra que je travaille pour y ramener de l’herbe.
  • Du coup, j’ai une grosse pile de dalles, qui pour l’instant prend la pluie dans le jardin. Mais ça fait partie du plan, je dois pouvoir réutiliser tout ça pour faire un parcours dans le jardin, ce qui m’évitera d’autant mieux de tondre la pelouse.

Créativité

  • J’ai passé une partie de mon samedi après midi au fablab pour finaliser un projet, dont je pourrai peut être parler la semaine prochaine. Le résultat n’est pas aussi bon que je l’espérais, mais j’ai appris pas mal de choses sur le processus (en particulier, ne plus travailler dans la précipitation).
  • Et en discutant avec Vincent, le fabmanager, on a réfléchi à l’état actuel de mon projet, et comment l’optimiser dans une version future. C’est amusant d’embarquer quelqu’un sur un projet qui commence comme assez personnel, juste parce que leur vision apporter une perspective vraiment différente.

Média

  • J’ai vu Birds of Prey. J’ai envie de dire que le film faisait un peu cheap, mais je crois que c’était l’objectif. En tout état de cause, j’ai passé un bon moment, et ça fait du bien de voir un film de super-héroïnes un peu différent.
  • J’ai lu :
    • Incursion, sympa, court, pas révolutionnaire, mais j’aime la façon de progresser des comics Valiant.
    • Bitter Root, amusant, assez différent de ce qu’on pourrait attendre de ce type d’histoire, et un peu long à vraiment démarrer.
    • Oblivion Song (tome 3), dont l’histoire semblait en perte de vitesse, mais pas mal de choses mises en place précédemment commencent à se mettre en mouvement, ça devient vraiment intéressant.
    • La geste des chevaliers dragons (tome 19), alors que cette série approche du tome 30, je me rends compte que j’ai raté un tome il y a six ans… Retard rattrapé !

Semaine du 2 février 2020

Travaux

  • J’ai établi un premier plan pour les meubles de la chambre d’ami. Ca me fait dire que, tout aussi rigolo que ce soit, un lit superposé convertible n’est pas forcément l’idée la plus intéressante. Construire un convertible sans lit superposé est tout aussi challenging, moins casse-gueule, et probablement plus adapté à mon projet général.
  • J’ai pas eu beaucoup de temps, mais j’ai quand même avancé la véranda. Les marques noir sur le placo, c’est parce que j’ai du mettre quelques coups de maillets pour insérer les morceaux supérieurs…

Personnes

  • J’ai filé un coup de main à Aline pour construire des supports pour ses vélos. L’idée est bonne, l’utilisation risque d’être dépendante du vélo. A voir à l’usage. Au pire, ça doit rester possible soit d’adapter, soit de transformer.
  • Sur Habitica, une personne est venue spontanément me demander de l’aide pour s’organiser. C’est à la fois bizarre et gratifiant, qu’arrivé à un certain moment, je fais office de référent…
  • J’ai croisé au marché, justement, mes anciens voisins de quand j’étais gamin. C’est pas la première fois, mais ça commence à devenir régulier. On a pris le temps de discuter, et on a fini au café adjacent au marché. Ca a foutu le bordel dans mon emploi du temps, mais c’était vraiment sympa.

Base de connaissance

  • Je me suis créé un fichier pour tous les petits bouts de code que je cherche toujours, en particulier en Bash, où je suis amené à faire un peu plus de script. C’est dingue ce qu’on perd quand on ne pratique pas.
  • J’ai commencé à compléter la partie sysadmin avec les choses que je fais régulièrement, comme par exemple forcer l’adresse IP fixe sur les Raspberry Pi.

Woodworking

  • Je me suis remis aux anneaux en bois, cette fois-ci avec du hêtre (logique avec mon nom de famille). C’est évidemment pas parfait, c’est mon troisième essai. Mais j’ai déjà trouvé une technique pour faire l’arrondi initial sans tout casser (et j’ai trouvé un moyen de l’améliorer, à tester quand je m’attaquerai au palissandre).
  • J’ai vite fait bricolé un système de taquets modulaires pour le support à vélo d’Aline. J’ai fait ça rapidement avec des chutes de bois, mais c’est effectif, et quand même bien pratique. Après on se demande pourquoi j’utilise ce système chez moi dès que j’en ai l’occasion …
  • J’ai pas mal galéré sur le projet en cours du fablab… mais la première partie tient, et a bien la forme prévue. Un peu trop, même, certainement, c’est serré par endroits. Si je trouve le temps de finir les plans, j’y retournerai samedi pour la dernière étape.

Script

  • Je me suis battu pendant plusieurs heures avec le certbot de Letsencrypt, avec l’idée au départ d’avoir une log quand la tâche cron tourne. C’était avant de me rendre compte que j’étais sur des procédures obsolètes, et que le renouvellement était maintenant prévu automatiquement sur les nouvelles versions.

Empreinte carbone

  • J’avais besoin d’une nouvelle paire de chaussures pour le boulot, l’ancienne commençant à faiblir. Habituellement, je commandais ça en ligne, vu que j’ai une pointure très standard, et que je cherche pas des trucs révolutionnaires. Mais cette fois-ci, je suis allé dans la boutique spécialisée du centre ville, et j’ai acheté ma paire là bas. J’ai même réussi à avoir les chaussures sans le carton
  • Des amis à Jo et Manue sont passés pour récupérer une partie des armoires métalliques du garage. J’étais moyennement convaincu sur le fait que ça rentre dans leur voiture, mais ils ont réussi. Et mon garage respire un peu plus.
  • J’ai pas encore testé de nouveaux marchands de légumes au marché, parce qu’il y en a peu qui vendent réellement local. J’en ai trouvé un, mais pour une question d’organisation, j’irai le voir probablement que la semaine prochaine.
  • En discutant avec mon libraire, j’ai découvert que c’est un énorme fan de Space Adventures Cobra, et de Grendizer. Il se trouve justement que j’ai quelques figurines de ces deux séries qui traînent et que je n’ai toujours pas eu le temps de vendre. C’est à priori chose faite, maintenant.

Ecosystème du jardin

  • J’ai fait mon plan pour l’organisation du jardin. Mes mesures étaient étrangement très justes (et pourtant elles étaient approximatives…). Ca m’a permis de voir que ma première idée d’organisation était pas mauvaise, mais clairement pas optimum. Ceci dit, maintenant que c’est fait, la prochaine étape, ça se passera forcément dehors, dans le froid et la pluie !

Créativité

  • Le gros challenge qui m’attend, c’est d’inventer la dernière partie de mon projet pour le fablab. Ca me terrorise de me lancer là dedans parce qu’idéalement, j’ai la semaine pour faire cinq fois un truc qui m’avait pris une semaine. Cinq fois différentes, évidemment, sinon c’est pas drôle…
  • J’ai fait quelques recherches lundi pour mon convertible à construire dans la chambre d’ami. J’ai finalement trouvé la révélation sur la meilleure façon de faire ça, et ça a été la déferlante d’idées à partir de là. J’ai passé trois jours à imaginer plein de façon de fabriquer ça.

Média

  • Ascender, c’est vraiment très bien ! C’est juste super pénible de devoir attendre les prochains tomes…
  • J’ai lu Le mur et Les dominants. Le premier est assez classique, mais j’aime bien le dessin qui est parfois assez brouillon pour obliger à imaginer ce qu’on ne voit pas bien. Le second est assez rigolo, malgré quelques stéréotypes usés ; mais je suis curieux de là où il nous emmène.

Semaine du 26 janvier 2020

Travaux

  • J’ai viré tous les lambris de la véranda. J’ai découvert que j’avais un espace de presque 1cm entre deux murs (un d’origine, un ajouté plus tard) et que le froid rentrait *aussi* par là. Rien qu’un peu de mousse expansive ne sache colmater à l’intérieur, je gèrerai l’extérieur quand il fera meilleur dehors.
  • J’ai commencé mes calculs pour les plaques de placo, mais j’ai trop de projets en cours pour m’y mettre sérieusement en ce moment… De toute façon, je dois d’abord refaire l’électricité.
  • Je dois faire des plans pour le jardin et pour la chambre d’ami. J’ai mis du temps à trouver la solution idéale, mais finalement, tout dessiner grandeur nature sur Inkscape avec un zoom réduit, ça marche assez bien.

Personnes

  • J’étais un peu à la bourre au fablab, cette semaine. J’ai pas pensé à leur demander si ça les intéresserait d’avoir quelqu’un qui donne des cours d’Inkscape, justement. Ca m’amuserait beaucoup de me lancer là dedans, mais je sais pas si ça s’inscrit vraiment dans leur mission.
  • J’ai rapidement aidé Aline sur un projet qu’elle a. J’adore aider les gens sur les domaines où j’ai des connaissances. Mais c’est pas toujours simple de ne pas mettre son grain de sel partout au risque de transformer leurs projets en mes projets.
  • J’adore aussi faire plaisir aux gens, et JD et sa famille ont adoré le TRex géant. Ils ont passé plusieurs minutes a jouer avec le grand et les petits qu’ils avaient déjà, à trouver la meilleur place pour le mettre, et JD a déjà envie de le décorer.
  • Jo m’a mis en relation avec un de ses potes qui semble intéressé par le Fablab. J’ai peur d’avoir un peu impressionné le pauvre garçon avec la liste de mes projets…

Base de connaissance

  • J’ai prévu de noter pas mal de subtilité de mes travaux dans la base de connaissance. Pour l’instant, ça joue sur le cablage électrique, la localisation des boitiers, etc. Mais en l’état, il faudra d’abord que je comprenne moi même comment ça a été pensé au départ… Si y’a plus d’électricité dans le quartier cette semaine, vous saurez pourquoi.
  • J’ai rajouté les petites subtilités que j’ai apprises la semaine dernière au fablab. Je me dis qu’il faudrait que j’apprenne à insérer proprement des images dans mes fichiers, mais j’aimerai d’abord voir les subtilités de l’ajout d’image, notamment comment les images sont stockées.

Script

  • Un autre truc que j’assimile à du script, et qu’il faudrait que je fasse, c’est un template pour les articles de ce style, où j’ai un ordre et une forme bien précise. Je suis persuadé que ça doit exister sur wordpress.

Empreinte carbone

  • Mon marchand de légume au marché ne fait pas vraiment du local. J’ai vu des mandarines d’Israel, des courgettes d’Espagne, et pas grand chose d’alsace. En même temps, les légumes de saison en alsace, c’est le choux et le céleri, je commence à m’en lasser un poil.
  • J’ai redécouvert le terme d’économie circulaire, ce matin, alors que JD venait pour m’aider à emmener plein de meubles que je n’utilise plus, et qui sont pour la plupart en très bon état, chez Emmaüs. Ca me plait de savoir qu’ils auront une réelle seconde vie plutôt que de partir à la déchetterie.
  • J’ai aussi mon autocuiseur qui est en panne, et que JD peut faire réparer à son boulot. Mais il faut d’abord que je le revisse, et que j’admette que moi je suis incapable de le réparer.

Ecosystème du jardin

  • J’ai eu tellement de boulot cette semaine que j’ai pas mis un pied dans le jardin. Pourtant ça va bientôt être la période pour commander les arbres et arbustes à planter avant le printemps…
  • Je me suis pas mal plaint à mon voisin et ami qu’il considérait un peu son jardin comme une déchetterie, vu qu’il y entrepose tous les trucs qu’il ne veut plus voir à l’intérieur. Il s’en fout, me dit-il. Alors vu que je prévois de moins tondre chez moi, je pense que je ne vais plus du tout tondre chez lui, et quand il me demandera la tondeuse, je lui dirai de d’abord faire le ménage dans son jardin.
  • Il va bientôt falloir que je mette en oeuvre mes bombes végétales pour l’autre voisin. J’ai hâte de voir la balsamine de l’himalaya pousser dans sa pelouse.

Créativité

  • J’ai avancé un vieux projet au fablab, justement, et malgré quelques frayeurs (je me souvenais plus comment j’avais organisé mes plans, j’ai eu peur d’avoir fait des conneries), il faut reconnaitre que mes mesures étaient plutôt justes.
  • J’aimerai bien trouver de nouvelles idées, mais j’ai encore deux projets en cours qui vont me prendre beaucoup de temps. Ca va être des trucs qui sont plutôt d’envergure, j’en aurai jusqu’à fin mars au moins …

Média

  • J’ai vu Bad Boys For Life au ciné. Comment dire… ? Ca fait beaucoup (trop) appel aux souvenirs des vieux films, c’est beaucoup de blabla et moins d’action que j’espérais, mais ça m’a quand même vidé le cerveau.
  • J’ai commencé Vigilante – My Hero Academia Illegals. C’est un mélange assez drôle de comics US et de culture nippone. C’est pas révolutionnaire non plus mais ça fait bien le job, et ça me change les idées avant de me coucher.
  • J’ai récupéré le premier tome d’Ascender (la suite du très bon Descender), c’est le prochain sur ma pile de lecture.

Boulot

  • Je viens de remplir mon dossier pour la médaille d’honneur des 20 ans du travail. Soyons honnête, je m’en fous un peu de la médaille et de l’honneur, mais mon employeur étant plutôt porté sur le caractère social de ce genre d’événement, il y a une prime qui va avec. Ca serait dommage de passer à côté.

L’heure du bilan 2019

En fait non, c’est pas l’heure du bilan 2019. Le bilan 2019 est comme chaque année : du bon et du moins bon. Le contraire serait étonnant. J’ai tendance à croire que 2019 pourrait se résumer en 1 mot : « Stress », mais c’est probablement parce que je projette les derniers mois sur toute l’année. Nan, comme d’hab, j’ai eu des succès, j’ai eu des échecs, je ne me suis pas reposé sur mes succès, et j’ai appris de mes échecs (reste à savoir si j’ai appris les bonnes choses, on verra ça en 2020). Plus globalement, j’ai aussi appris pas mal de choses, j’en ai réappris d’autres, j’en ai mise certaines en pratique, j’ai planifié d’autres, bref, j’avance, et ça c’est devenu essentiel pour moi.

Mais assez parlé de 2019. C’est une année de plus que je ne changerai plus, alors autant se concentrer sur celle à venir. Et si sur Habitica, beaucoup de gens me réclament le défi annuel des bonnes résolutions, je me suis dit que pour ma part, je n’allais pas faire de résolution cette année. Pas que ça ne marche pas, au contraire, jusqu’à présent j’ai toujours réussi à m’y tenir. Mais j’ai envie d’essayer autre chose, et au hasard de mes lectures, j’ai trouvé une méthode qui me plait, à savoir non pas définir un objectif, mais plusieurs pistes d’amélioration, plusieurs tendances que j’aurai envie de suivre. Alors voilà ce que j’aimerai faire en 2020.

  • Rencontrer / passer plus de temps avec des personnes passionnées. C’est une révélation qui m’est venu il y a plusieurs années maintenant, mais rencontrer des gens qui vivent leur passion, s’est avéré être une véritable motivation pour moi. Je parle surtout de développement personnel (mon voisin qui est passionné de jeux vidéo, c’est plus du consumérisme), même quand c’est pas un domaine qui me concerne ; pour ne citer que quelques exemples, qu’il s’agisse de Kemal et la photographie, d’Aline et le trail, de Phèdre et le zéro-déchet, de Steph l’UX, … la passion est contagieuse, et être au contact de gens passionnés m’encourage à aller plus loin dans mes propres passions. Alors j’aimerai rencontrer encore plus de personnes comme ça, et passer encore plus de temps avec celles que je connais.
  • Créer une base de connaissances. C’est un projet que j’ai depuis longtemps, mais que j’ai toujours eu du mal à rendre utilisable, parce que le plus souvent je créais des notes que je n’allais plus relire ensuite. J’ai essayé de gérer autrement en début d’année, à base de syntaxe markdown et todo.txt, et avec une synchro basique, d’abord par dropbox, puis par Syncthing. Et juste quand ça commençait à prendre, j’ai découvert org-mode. Alors bon, la courbe d’apprentissage sur org-mode n’est pas neutre, mais j’y arrive de mieux en mieux, et je commence à avoir les idées claires sur mon organisation. Et si au départ c’était surtout une façon de gérer plein de petite choses, quasiment tout ce qui m’arrive (genre par exemple, une chaudière qui tombe en carafe un 25 Décembre, et qui est réparée en 5 minutes avec un bout de plastique par le réparateur) me fait dire qu’il faudrait que je me fasse une base avec tout ces petits trucs qui gravitent autour de moi et que j’oublie presque aussi vite.
  • Améliorer mes acquis. Parce qu’en fait, rien n’est jamais acquis. Pour le coup, je pense surtout à trois activités : le woodworking, où j’ai découvert plein de façon de faire des choses que je bricolais à la va-comme-j-te-pousse avant ; le scripting, où j’ai redécouvert les joies de coder des petites choses pour automatiser pas mal de mes tâches ; la dataviz, qui commence à devenir une part essentielle de mon boulot et où il y a tout un art (bien absent de mon métier aujourd’hui) à développer.
  • Continuer de minimiser mon empreinte carbone. C’est un sujet que j’ai vraiment à cœur depuis l’année dernière, et où j’ai fait pas mal de grands pas. Bien que ça ne soit pas directement lié, je case le minimalisme là dedans aussi, parce qu’arrêter d’accumuler des choses chez moi fait partie de ces choses qui me rendent plus serein, réduisent ma quantité de déchets, et ultimement améliorent mon bilan carbone. Mais j’ai pas mal de choses qui pourraient encore être améliorées, des choses simples comme passer intégralement à un éclairage LED, à un peu de domotique pour palier à mes oublis (la lumière de l’atelier, encore et toujours), a simplement faire la majorité de mes courses au marché, en prenant des produits en vrac, locaux, bio… Il y a pas mal de choses que je pourrai encore faire, et certainement plein auxquelles je ne pense pas encore.
  • Rétablir un véritable écosystème dans mon jardin. Ça m’a travaillé une partie de l’été, alors que je refaisais la terrasse. J’ai toujours projeté de refaire complètement le jardin, mais il m’a fallu un peu de recul pour voir que je le gérais toujours en mode automatique, sans réfléchir, et que c’était clairement pas ce qu’il y avait de mieux pour l’écosystème local. Alors, tout ce que je vois à faire ne sera probablement pas fait cette année, mais ça me semble important de m’y mettre, et d’avoir cette réflexion plus basée sur la cohabitation avec la faune et la flore, et comment établir un écosystème capable de s’entretenir tout seul. Et de façon assez contre-intuitive, ça passera invariablement par ruiner l’écosystème existant, en particulier virer les arbres existants, pour en placer d’autres, plus nombreux, mieux choisis, mieux placés, mieux intégrés. Et un peu de réorganisation des espaces.
  • Découvrir, imaginer, rêver, créer, partager, contribuer. Je dirai bien que c’est quelque chose que je fais déjà, mais par essence, c’est quelque chose qui disparaît très vite quand on arrête de le pratiquer. Et donc c’est une activité qui doit se pratiquer en permanence. Il reste que j’ai l’impression de m’être ouvert à beaucoup de choses au court de cette année, d’avoir réalisé beaucoup de choses, qui bien souvent m’étaient inutiles, mais trouvaient un intérêt chez d’autres personnes. Et j’ai toujours autant de plaisir à gâter les gens qui comptent pour moi, à les surprendre avec des idées souvent loufoques, qui me sont venues de la façon la plus incongrue qui soit. C’est quelque chose que je ne veux surtout pas perdre.

C’est déjà pas mal, et je vais essayer de me canaliser là dessus, parce que ça me semble réalisable, mais ça pourrait ne plus l’être si je rajoute d’autres choses. J’aviserai de toute façon au fur et à mesure de l’année, et c’est tout l’intérêt de ne pas avoir une résolution définie. Et pour les personnes qui lisent ça, comme je sais que vous êtes formidables, j’espère pouvoir compter sur vous pour soutenir mes efforts tout au long de l’année.

L’objectif vert

En dehors de mon objectif zéro-déchets et de ma transition végétarienne, j’ai aussi prévu de reverdir mon jardin et mon entrée. Ou du moins de le planifier. J’aimerai le faire l’année prochaine, mais d’une part c’est dur de se projeter à si longue échéance, d’autre part, j’ai forcément besoin d’un peu de temps pour trier les idées, et voir ce qui est faisable et ce qui est intelligent.

Mais une chose est sûre, c’est que mes premiers efforts pour passer d’une végétalisation purement décorative et esthétique, à une végétalisation plus raisonnée et à vocation écologique, ça a eu quelques effets. Il y a plus d’insectes. J’ai maintenant régulièrement des criquets, pas mal d’autres petits trucs, et étrangement ou pas, il y a aussi beaucoup de ça :

Des mantes-religieuse !

C’est déjà la quatrième que je vois cette année. Et la quatrième que je vois de ma vie, en fait. C’est à priori un bon indicateur du biotope. Ça me fait dire que finalement, mes actions vont dans le bon sens.

Publié le
Catégorisé comme Gardening

La vie en vert

Après un début de semaine maussade, on a eu droit à un magnifique soleil toute la journée, ce qui en a fait un moment de repos idéal. Et quelque part, c’est pas tant le soleil que la végétation qui fait que j’ai apprécié. Mes haies de noisetiers sont en forme, les charmilles au mieux de leur forme, les hêtres ont encore un peu de mal mais ça vient, les groseilliers, cassis, framboisiers, mûriers, fraisiers s’éclatent comme des petits fous, les légumes dans le jardin commencent à pointer le bout de leur nez, les plantes d’intérieur reprennent les couleurs du printemps, bref, la vie reprend ses droits.

Je suis assez content de ce que j’arrive à faire pousser, de comment ça prospère, et de chaque feuille que je vois sortir de son bourgeon. Ca participe à mes accomplissements du moment.

Et du coup, j’ai profité de tout ça pour aller m’installer dehors, au milieu de la verdure, avec mon bout de branche, mes ciseaux à bois, et mon papier à poncer. J’ai réussi à ne pas me planter un ciseau à bois, mais ça ne m’a pas empêcher de me mettre un coup de scie sur les doigts. Mais je dois dire que je suis plutôt content de ce que j’ai réussi à faire. Je sais pas encore comment le capitaliser sur mon projet d’Octobre, mais je pense qu’il y a moyen de faire un truc sympa. J’en parlerai plus sérieusement quand il sera l’heure.