Catégories
Builds Gardening Life

Semaine du 7 février 2021

Comme prévu, on m’a enlevé mon pansement mercredi, et … c’est pas joli, mais je m’en remettrai. En attendant, l’infirmière m’a littéralement pelé le doigt, au motif que « c’est que de la peau morte », mais bon en attendant, j’ai un peu la peau à vif…

Travaux et créativité

  • Pour aller avec la peinture ardoise, j’avais des craies… mais rien pour les poser. C’est maintenant réglé. Et toujours uniquement avec des chevilles.
  • J’ai aussi enfin commencé à m’attaquer à mon bout de tronc pour en faire un banc. C’est pas simple, surtout avec une main sensible, mais bon, il fallait bien commencer quelque part.

Personnes

  • J’ai fait un dernier apéro avec mes voisins pour mon dernier pansement lundi. Quelque part, heureusement que c’était le dernier, je commençais à être à court de bières.
  • J’ai profité de mon voyage à l’hôpital Mercredi pour faire quelques courses en ville, et passer voir mon libraire. Y’a pas à dire, le shopping en période COVID, c’est trèèès bizarre. Mais une raison de plus de faire des achats en local plutôt que sur le net.
  • Jo et Manue sont passés prendre le thé et causer cet après-midi. visiblement, Manue est une de ces personnes qui commence à avoir vraiment du mal à vivre cet isolement continu (ils sont tous les deux à 100% en télétravail).
  • J’ai échangé samedi soir avec Mehdi, et il me disait que c’était pareil pour Mel, qui est à la base hyper sociale, et qui vit assez mal les mois prolongés de couvre-feu et d’impossibilité de voir du monde.

Base de connaissance

J’ai refait quelques petites améliorations dans la disposition de mes notes, et je réfléchis à une façon de mieux y intégrer mes projets. Là aussi, j’ai pas mal de possibilités d’amélioration. Il faudra probablement que je me replonge dans la doc, et dans quelques use-case.

Scripts

  • Je me suis fait disputer par Arkhi parce que j’avais perdu son superbe script de backup basé sur duplicity. Je l’ai mis dans mes archives, maintenant, pour être sur que je ne l’efface pas par erreur !
  • J’ai pas mal joué avec mon arduino. J’ai fait deux activités supplémentaires, et j’attaque maintenant le détecteur de mouvement. C’est pas le senseur que j’attends le plus, mais il y a quelques utilisations domotiques qui pourraient être sympas.
  • Il s’avère que la salle d’attente de l’hopital est un très bon endroit pour avancer la lecture d’Advanced Bash Scripting.

Empreinte carbone

Au registre de mon shopping de la semaine, j’ai acheté quelques lots de tupp. C’est le truc où j’utilisais toujours des vieilles boites plastiques pas étanches, ou plutôt je ne les utilisais pas. Là, je me dis que mon batch cooking va être autrement plus utile. Et accessoirement, si j’utilise la plus grande boite, je dois pouvoir arriver à éviter le papier plastifié de la fromagerie du marché.

Écosystème

  • J’ai profité d’un moment de calme météorologique samedi pour accrocher le nichoir à mésanges dans le quetschier, ainsi que la mangeoire, et l’hôtel à abeilles solitaires.
  • J’ai lu (à confirmer) que les bourdons étaient particulièrement attirés par le bleu, et donc qu’en ajoutant quelques touches de bleu à mon nid à bourdons, j’aurai plus de chances d’y voir une population s’y développer. Je cherche donc un motif bien débile à peindre sur la façade. Etrangement ou pas, je me dis que ça tombe bien qu’un Transformers s’appelle Bumblebee…
  • J’ai une nouvelle plante, grâce à Jo et Manue. A priori, ça s’appelle de la misère, parce que ça pousse comme la mauvaise herbe.

Media

  • J’ai attaqué Batman – Death Metal tome 2. C’est bien capilotracté, et honnêtement, c’est pas tout à fait satisfaisant. Mais bon, ça fait partie de ces events que j’aime suivre.
  • J’ai lu Adventureman tome 1, et c’est la bonne découverte de la semaine. Déjà, j’adore les dessins de Terry Dodson. Le scénario, dans l’ensemble plutôt prévisible, est bien ficelé, avec des persos attachants. J’ai hâte de lire la suite.
  • J’ai lu le tome 4 d’Oblivion Song. Enfin une avancée qui était teasée depuis le début. C’est plutôt sympa, mais pas très rapide.
  • J’ai lu Roku. La aussi, je m’en serai probablement dispensé s’il n’y avait pas eu un financement participatif pour soutenir l’éditeur qui a le plus souvent des projets plus intéressants.
Catégories
Builds Gardening Life

Semaine du 24 Janvier 2021

Travaux et créativité

  • Le plus important pour l’instant, c’est que j’ai continuer à améliorer l’espace de travail de ma scie circulaire en fabriquant un cache pour l’espace au dessus du linteau, qui me permettra d’accrocher stores et lumières.
C’est pas beau, mais on s’en fout, c’est la cave.
  • J’ai aussi fait un premier test de mangeoire à oiseaux, qui peut aussi servir de nid à d’autres oiseaux, même si ça risque de faire petit.
Et encore une fois, j’ai recyclé les clous des palettes.
  • J’ai aussi fait un nouveau support pour les plantes. Pas très novateur comme design, ça ressemble à un autre que j’avais déjà fait, mais je me suis quand même bien amusé à le faire, et à mettre des chevilles partout.
  • Et comme ma voisine fait aussi office d’infirmière pour changer mon pansement (disclaimer, elle est effectivement infirmière de métier), elle m’a soumis un problème, à savoir qu’elle fait ses cours de danse en visio en se servant de sa chaise comme barre. Pas top. Mais j’ai pu lui bricoler quelque chose.
Et en plus, ça se démonte pour se ranger dans un espace minable.

Personnes

  • J’ai continué à faire des apéros avec mes voisins à chaque fois que la voisine change mon pansement, c’est l’occasion d’écouter les dernières histoires de ce groupe d’amis dont je me distancie un peu.
  • J’ai fait un nouveau passage à l’hôpital pour un changement de pansement et vérification que tout va bien. Ca allait bien jusqu’à ce que l’infirmière m’arrache la pansement d’un coup sec, sans même humidifier la plaie au préalable pour le décoller. Forcément, ça a rouvert les plaies. Et ça a piqué. Un peu ! Mais dans l’ensemble, la cicatrisation de passe plutôt bien, et je commence à me servir de tous mes doigts (même si taper au clavier avec un doigt qui a le double de son volume habituel et le dixième de sa sensibilité, c’est pas simple).
  • Je reste étonné par la quantité de personnes au boulot qui m’écrivent pour me dire « j’ai appris pour ton accident, j’espère que ça va… ». Entendons nous bien, c’est gentil. Mais de la part de certaines personnes que je côtoie peu, et pour qui ça passerait inaperçu si ces personnes ne m’écrivaient pas, j’ai tendance à croire que ça montre une certaine appréciation. C’est gratifiant.

Base de connaissance

  • J’ai commencé à sérieusement renseigner ma base sur les plantes que je cultive dans la véranda. Parce que je m’y perds un peu avec quelles plantes je dois arroser souvent et quelle plante peut attendre un mois avant que je l’arrose.
  • J’ai énormément joué avec les fichiers de configuration dans org-mode, et j’ai même mis mon script d’init emacs en org-mode. Je trouve ça génial, parce que ça me permet de tout gérer à partir d’un point, que je peux documenter à mort, mais qui s’exporte (au bon endroit en plus) de façon ultra-tidy.
  • Je me dis que je pourrai justement écrire mes script bash via un fichier org. Ca m’éviterait de faire des entrées distinctes dans ma base de connaissance pour chacun de mes scripts.

Scripts

J’ai donc complètement refait mon init emacs. J’ai un peu galéré, parce que, forcément, je me plante toujours quelque part, et je suis pas encore totalement familier du elisp, mais j’ai réussi à le faire fonctionner, et j’en ai profité pour changer pas mal de choses, comme la localisation des archives, les templates de capture, les cibles du refile, l’agenda global, etc…

Empreinte carbone

  • J’ai vu qu’au marché, chez mon fromager, on pouvait venir avec un tupp pour éviter de récupérer plein de feuille de papier pour emballer le fromage. Il faut définitivement que j’investisse vraiment dans des tupp.
  • Au fur et à mesure que j’utilise mon bois pour fabriquer … des choses, j’ai maintenant mis en place un système de seaux où je jette toutes les chutes trop petites ou trop inutilisables, et qui servent ensuite de petit bois pour le poêle à bois.

Écosystème

  • En me renseignant sur mes Epiphyllum, je me suis rendu compte que ce que je prenais pour des repousses pourrait en fait être… des fleurs.
Ou plutôt des boutons floraux… Mais ça a quand même l’air d’une repousse…
  • J’ai enfin mis la plupart de mes plants dans des pots définitifs. J’en ai profité pour constater que mon Crassula Campfire fait effectivement bien la gueule ! Il reste deux tiges survivantes. Espérons qu’il reprenne un peu de vigueur maintenant qu’il est dans un pot plus grand, plus sec, et avec un pote en meilleur forme (une autre variété de Crassula).

Media

  • J’ai eu envie de relire l’intégrale de Saru Lock, qui techniquement rentre dans la catégorie des mangas érotiques, même si c’est surtout de l’action et de l’humour dans le monde du crochetage de serrures (ce qui explique pourquoi ces scènes de crochetage sont floutées). C’est pas très fin, c’est plein de langage châtié, mais ça me fait toujours autant rire.
  • J’ai lu le dernier Conan le cimmérien. L’histoire est sympa, mais j’ai vraiment du mal avec le dessin. C’est un peu le principe de la série, ou une histoire est reprise par un duo scénariste/dessinateur différent. Mais j’ai du mal à retrouver le génie des premiers tomes.
  • Je viens juste de tomber sur la bande annonce de ce film, et je dis juste « Enoooorme ! » (et oui, ça sera probablement une bouse, mais le genre de bouse qui m’éclate).
  • J’ai un peu hésité à inclure Machine Head – My Hands Are Empty dans ma playlist ; ils ont le don de faire des chansons qui mêlent de très bons passages et d’autres beaucoup moins bons. Mais bon, pour toutes les fois où j’ai besoin d’un fond sonore que j’écoute sans vraiment écouter, ça peut le faire.
Catégories
Builds Gardening Life

Semaine du 17 janvier 2021

Travaux

  • Pas facile avec une main virtuellement en moins une partie de la semaine. Néanmoins, la chirurgienne et l’infirmière qui change mon pansement sont toutes à dire que ça se présente très bien, et sans complication. Je devrais donc retrouver assez rapidement mes moyens.
  • J’avais passé dimanche dernier avec une certaine appréhension à retourner à l’atelier, un peu la peur de retrouver des morceaux de mon doigt dans la table de sciage. Mais finalement, j’ai pris le taureau par les cornes, et j’ai remis les doigts dans la machine. Aucun accident à déplorer cette fois-ci.
  • Du coup, j’ai fini mon nid à bourdons, parce que bon, il fallait bien faire quelque chose.
  • Tant que j’y étais, j’ai poussé le vice jusqu’à faire un hôtel à insectes avec ce que j’avais sous la main. Il me restera à le remplir, mais je vais trouver ça.
  • Et puisque j’étais si bien lancé, j’ai aussi fait un nichoir à mésange, sur un modèle un peu improvisé, mais pas dénué d’ingéniosité, avec une façade avant qui se soulève si on enlève la sécurité en fil de fer que j’ai installé en bas.

Personnes

  • J’ai fais un petit apéro chez mes voisins vendredi, parce qu’il se trouve que ma voisine est infirmière et qualifiée pour changer mon pansement. Ca m’évite de faire payer à la sécu une infirmière qui viendrait à domicile.
  • J’ai profité de ma trotte jusqu’au marché Samedi pour passer souhaiter un joyeux anniversaire à ma nièce qui était en train de faire de la luge dans le quartier.
  • Du fait d’être partiellement handicapé, beaucoup de monde s’est proposé pour me filer un coup de main. Résultat, ma sœur a fait quelques courses mercredi, et Jo et Manue m’ont ramené des courses samedi.

Scripts

  • J’ai utilisé l’article que j’avais mentionné la semaine dernière pour mettre mes configurations dans un fichier org-mode. C’était assez amusant de tester le tangle des blocs de code. Ca commence doucement à me donner des idées. Et ça facilite un peu mes opérations de backup.
  • Au passage, j’ai commencé à tremper les doigts qu’il me reste dans la syntaxe noweb, qui ici m’a permis de faire de la config personnalisée.

Base de connaissance

  • J’ai profité pour documenter mes configs, du coup, puisqu’elles sont maintenant liées.
  • Vu que j’en ai profité pour bricoler pas mal de choses, j’ai aussi mis à jour mes docs sur le shell, en particulier zsh, vu que j’ai pas mal bricolé la config, et que j’ai du revoir certains éléments de l’installation
  • J’ai aussi touché à la config Emacs, et ça m’a forcé à enfin mettre à jour mon fichier d’init, et au passage de presque tout documenter là aussi.

Empreinte carbone

  • Nouveauté au marché en vrac cette semaine : les noix de cajou au curry. Bon, je culpabilise un peu, parce j’ai appris il y a peu de temps que les noix de cajou, ou plutôt les méthodes de récolte des noix de cajou, c’est pas la joie. Mais c’est super bon !
  • Les plantes de ma véranda préfèrent l’eau non calcaire. Du coup, la théorie voudrait que je prenne un filtre à charbon, ou de l’eau minérale pour arroser mes plantes. No way. En l’occurrence, il a bien neigé cette semaine. Donc j’ai commencé à remplir mes arrosoir de neige, et j’ai laissé tout ça fondre à la cave. Plus tard dans la saison, je pourrai le faire à l’eau de pluie.
Il a *beaucoup* neigé.
  • Au registre des choses que j’ai réutilisées, il faut noter les bouchons en liège qui ont servi de pieds sur mon nid à bourdons. Mais ce qui finalement m’amuse le plus, c’est d’avoir réutilisé pour le nichoir presque exclusivement des clous provenant des palettes que j’ai démontées cet été (et qui forment la matière première de ces constructions). C’est un peu de boulot que de les retordre dans le bon sens, mais au final, c’est tout aussi solide que des vis.

Écosystème

  • La neige aidant, j’ai retrouvé mon chêne plié en train de gratter le sol avec sa pointe, la faute au poids de la neige. Il a plié, mais n’a pas rompu. Du coup, je l’ai dégagé, et je lui ai mis quelques tuteurs pour éviter un autre accident.
Parce que oui, ce chêne ne perd pas ses feuilles en hiver.
  • A côté de ça, dans la véranda, j’ai une autre plante qui me fait des fleurs, et une autre qui continue de me faire des repousses.
  • Si j’essaye de préserver et favoriser l’écosystème chez moi, j’avoue que ça ne m’empêche pas de lutter contre les espèces invasives. En particulier les punaises, qui sont de plus en plus fréquentes, et qui ont en particulier tendance à se coller sur les bûches que je stocke dehors pendant l’hiver. Donc je checke chaque bûche avant de la remonter, sinon c’est inviter les punaises à la maison. Mais occasionnellement, on trouve d’autres insectes qui hivernent dans entre les bûches. J’ai trouvé un cocon ce week-end. Finalement, il aura trouvé une autre maison dans l’autre hôtel à insectes que j’ai installé dehors. Faut bien que ça serve, aussi !

Media

  • J’ai lu Livewire. Pas révolutionnaire, mais sympa à lire, quand on connaît les événements qui ont mené à cette histoire. C’est le soucis quand on est dans un album qui évolue dans une continuité plus large.
  • Dans la même continuité, j’ai lu Bloodshot tome 1 et 2. Enfin, la troisième version de Bloodshot, de tête, vu que c’est un perso qui a beaucoup d’histoires. Là aussi, pas révolutionnaire, mais ça reste sympa.
  • Et parce qu’il faut bien faire quelque chose en patientant à l’hôpital, j’ai continué de lire Advanced Bash Scripting, que j’ai converti en epub au passage, pour une lecture plus aisée sur le téléphone.

Catégories
Builds

Autopsie d’un désastre prévisible

Mon instinct me pousse à ne pas parler de mon accident, parce que la politique de l’autruche a toujours bien marché… </sarcasm> Mais vu comme je gamberge, il faut que je mette ça par écrit, parce que plus que jamais, il y a une réalisation qui doit se faire. Et c’est clairement pas juste dans ma tête que ça se fera. Alors parlons un peu de mon accident, et de ce qui m’a amené à presque perdre un doigt.

Et soyons honnête, s’il y a tout un tas de choses qui ont facilité cet accident, la principale raison, c’est que je suis un con. Un très gros con. Un con qui peut s’estimer heureux, parce que tout semble indiquer que j’aurai peu de séquelles, voir pas du tout avec un peu de chance ; je suis passé à peu de choses de devoir chercher mon doigt dans un tas de sciure. Et encore une fois, la principale raison, c’est moi et ma connerie.

Voilà l’endroit où tout s’est passé, en l’état où je l’ai laissé au moment de l’accident (j’ai juste eu le réflexe d’éteindre la machine). Bon, premier constat, l’endroit est bien encombré. Ouais, et ça pourrait être un soucis. Ca n’a pas joué dans le cas présent, et mon objectif de me débarrasser de mes chutes de bois va bien dans le sens de libérer de la place. Il y a des problèmes plus graves. Cherchez si vous les voyez.

Dans l’immédiat, il y en a quatre de visibles. Alors avant de les attaquer, commençons par ce qu’on ne voit pas. Pour pousser mes morceaux de bois, j’utilise un push stick.

C’est pas comme si j’en avais plein…

Ca évite de mettre les doigts trop près de la lame, tout en exerçant une poussée sur le bout de bois qu’on coupe. Oui, là, j’en ai utilisé un. Pour pousser mon bout de bois. Sauf que le bois a souvent tendance à vibrer une fois qu’il a dépassé la lame, et donc c’est pas inutile d’exercer une poussée latérale sur ce qui a dépassé la lame pour éviter un travail de cochon. Et voilà qui explique pourquoi c’est la main gauche qui a pris, pendant que la droite faisait avancer le bout de bois en toute sécurité. Parce que je suis trop con pour utiliser un push stick dans chaque main.

Bon, maintenant, passons au jeu des quatre erreurs. La première est en arrière-plan. Vous voyez pas ? Allez, je vous aide.

Le truc qui pendouille là au fond…

Quand j’ai fait refaire la fenêtre l’an dernier, j’ai du décrocher le néon qui étais juste au dessus. J’ai fait ça un peu dans l’urgence à l’époque, et j’ai jamais pris le temps de le remettre, d’une part parce que j’aimerai passer à un éclairage LED, et d’autre part parce qu’il faut que je fasse une support au dessus du linteau de la fenêtre. Donc un éclairage merdique, ou au moins sub-optimal, alors qu’on travaille un soir à 18h en plein hiver. Oui, « mais quel con. »

Les trois autres erreurs sont au même endroit. Un peu d’aide, ça se passe ici.

C’est dans l’état où je l’ai laissé.

Alors commençons par l’erreur qui pourrait ne pas être grave en elle-même, mais qui l’est en combinaison avec l’erreur suivante. La lame est oblique. Ce n’est pas un bug, c’est une fonctionnalité, pour découper en biais. Mais, ça veut aussi dire que la lame couvre une zone plus large. La lame fait 3mm (ça semble peu, jusqu’à ce qu’on parle de doigt), mais en biais, là elle couvre bien 10 mm en largeur. Et elle est décalée par rapport à l’ouverture dans la table. L’optique étant ce que c’est, le cerveau a parfois tendance à mal estimer la position de la lame (surtout les cerveaux de gros cons).

Mais nan, le truc choquant ici, c’est la hauteur de la lame. Presque deux fois plus haute que le bout de bois qu’on coupe. C’est réglable, et ça prend à peine 30 secondes. Mais non, con que je suis, je me suis dit « c’est vite fait et on en parle plus ». Et voilà que j’en parle encore et encore. Si la lame avait été ajustée à la hauteur du bout de bois, j’aurai certainement pas eu ce problème, en tout cas pas comme ça. Et déjà rien que pour ça je mérite des gifles.

Mais le vrai problème est ailleurs. Allez, je vous fais un zoom dessus.

Vous remarquez l’espace derrière la lame ?

Comme ça, on se dit que c’est normal. Une table, une scie, une table de sciage, quoi… Sauf qu’en fait, ça devrait pas ressembler à ça. Ca devrait, AU STRICT MINIMUM ressembler à ça.

Ca fait comme une différence, non ?

Et idéalement, ça devrait même ressembler à ça.

Oui, j’ai mis les doigts dans la machine pour cette photo.

Là, clairement, c’est limite impossible de se couper un doigt (sauf avec un peu de mauvaise volonté). Alors pourquoi je n’avais aucune de ces sécurités en place ? Il y a une raison, et je maintiendrai que la raison initiale était bonne. Ces sécurités ont un sens si on veut couper un morceau en deux. Mais si on veut juste faire une rainure dans le bois, c’est impossible. Et dans le cas présent, c’était les rainures pour fabriquer mes tiroirs qui m’avaient poussé à les enlever. Sauf que d’une part, j’aurai du immédiatement remettre la sécurité (au lieu de ça, ça fait six mois que je me dis qu’il faudrait que je le fasse, et c’est pour ça que je l’ai fait aujourd’hui, malgré ma peur de retrouver des petits bouts de chair dans la machine), d’autre part, ça fait presque un an que j’ai une autre machine pour faire les rainures et que je n’utilise plus ma table de sciage pour ça. Je vous avais prévenu, un gros con.

Alors nous y voilà. Je m’en tire bien, la lame a taillé dans la chair, partiellement dans l’os, les tendons et les ligaments, mais surtout dans la chair. Tout est remis en place, sauf que bon, il manquait un peu de matière. J’aurai peut être une perte de sensibilité, mais ça pourrait tout aussi bien revenir. J’aurai peut être une cavité à cet endroit ; ou pas, suivant la façon dont ça se remet. J’aurai peut être une légère raideur, mais s’il y en a, elle sera minime. En gros, je m’en sors très bien. Mais j’ai vu les photos qui ont été prises pendant l’opération, et qui font partie intégrante du rapport qui m’a été transmis, et si j’ai un moment pensé à les placarder sur la table pour ne pas oublier, je me dis que faire un malaise alors que la lame tourne est une perspective encore moins engageante.

Et je dirai bien que ça me servira de leçon, que j’apprendrai de mes erreurs. Mais non, parce que je connaissais déjà ces leçons, parce que je savais déjà que ces erreurs pouvaient avoir de terribles conséquences. J’ai rien à apprendre. Juste un comportement à assumer. Et à ne plus jamais reproduire. J’espère que j’y arriverai, parce que si c’est pas le cas, le prochain moment d’inattention sonnera probablement le glas de mes bricolages. Et de mes mains.

Catégories
Art Builds Gardening Life

Semaine du 10 janvier 2021

Travaux

  • J’ai fait une peu de peinture cette semaine. D’une part j’ai fait un peu de peinture magnétique, et d’autre part un peu de peinture ardoise.
  • J’avais pas prévu de bricoler ce week-end, mais bon, j’avais envie d’en faire un peu quand même. Donc j’ai passé plein de planches à la raboteuse, pour me refaire un stock de bois à travailler.
  • Et puis j’ai trouvé une planche avec un nœud qui sautait, je me suis dit que ça faisait un beau nid à bourdons, donc samedi soir, assez tard, j’ai commencé à faire ça. Grossière erreur. Je suis sorti du bloc ce midi, après que mon index gauche ait fait une rencontre hasardeuse avec la scie circulaire. Rien de trop grave, j’ai toujours mes dix doigts, chacun jusqu’au bout, mais j’ai pris une belle entaille sur le côté. Donc, plus de bricolage pendant un moment !

Personnes

  • J’ai vu Jo et Manue Mercredi pour un rapide apéro de confinés. C’est toujours sympa de se voir pour une petite soirée tranquille, et en plus, ils font super bien la cuisine d’apéro.
  • Avec le nouveau couvre feu qui approche, j’ai proposé un petit apéro à Aline vendredi soir, qui s’est transformé en apéro Takoyaki ! Ca aussi, c’est toujours sympa.
  • Forcément, avec mon accident, j’ai beaucoup vu Aude et Yog ce week-end. Vu que j’ai fait trois aller-retour avec Yog à l’hopital (samedi soir aux urgences, dimanche matin en salle d’opération, et dimanche après midi pour récupérer mon arrêt de travail que l’infirmière avait oublié de me donner).
  • Au passage, tout le monde se fout de ma gueule parce que je suis incapable de remplir un arrêt de travail, j’ai jamais fait ça…

Base de connaissance

J’ai bricolé pas mal sur arduino en debut de semaine, et j’en ai profité pour prendre plein de notes. Je me dis qu’il existe peut être déjà une doc des librairies, mais bon, c’est pas non plus inutile de tout noter

Scripts

Au registre des choses qu’org-mode sait faire, je savais qu’il était question de gérer les fichiers de config, mais sans jamais vraiment savoir comment (j’avais pas trop regardé non plus). Je suis tombé sur cet article, qui donne des exemples concrets, des choses avec lesquelles je pourrai jouer ! Je me suis noté ça pour regarder dès que j’ai deux minutes.

Empreinte carbone

  • Entre les pansements, les emballages de médocs et tout le reste, cette semaine n’aura pas été à la hauteur !
  • Mais Jo et Manue sont passés Samedi après midi pour embarquer plein de trucs à moi à la déchetterie, donc quand même un petit côté positif.

Écosystème

  • J’ai mis plein de coquilles d’œufs (pour atténuer l’acidité du sol) dans le jardin, j’ai aussi épandu tous les copeaux de bois que j’ai fait en rabotant, le jardin est bien nourri.
  • Les fleurs de mes plantes ont commencé à tomber. Assez logique, vu que c’est pas la saison. Et elles n’ont pas l’air de vouloir en faire d’autres.

Media

  • J’ai lu The disciples (pour me rendre compte que j’avais déjà du le lire sans m’en rendre compte). C’est pas mal, mais un peu vite expédié, c’est dommage.
  • J’ai découvert un peu par hasard The Hunt de Wolfheart. Il y a quelques passages relativement moyens, et j’ai un peu de mal avec le vocal, mais dans l’ensemble, je trouve la mélodie vraiment énergique et engageante.
  • J’ai lu Punk Mambo, Rigolo, sympa, mais oubliable et sans grand enjeux. Ca reste un bon moment.

Boulot

  • J’ai maintenant un alternant à former trois jours par semaine. Avec 15 jours d’arrêt de travail, ça va être coton…
Catégories
Builds Gardening Life

Semaine du 3 janvier 2021

Travaux

  • J’ai complètement refait mon radiateur de poêle à bois. Les précédent servait surtout à briser la vague de chaleur du poêle, mais vu qu’il s’agissait juste de deux plaques métalliques sans rien entre les deux, ça accumulait pas beaucoup de chaleur. Les noyaux de cerise sont venus à la rescousse (même s j’en ai relativement peu pour l’instant).
  • Au passage, je me suis souvenu d’un truc pour ce qui est de faire deux pièces identiques. J’avais vu des gens utiliser du spray adhésif, ou des adhésifs double face, mais bon, produits chimiques, zéro déchets, tout ça… Il y a d’autres moyen de fixer ensemble deux morceaux sans les abîmer, même si c’est pas le truc le plus intuitif au début.
  • Dans la série « j’utilise mes vieux bouts de bois« , j’ai fabriqué un nouveau support pour mes plantes avec des chutes qui traînaient (faudra un jour que je fasse une photo de la seconde pièce de l’atelier, qui est juste un énorme dépôt de bois).

Personnes

  • J’ai pas vu grand monde de la semaine. Mon nouvel an s’est fait tout seul, parce que comme j’envisage d’aller voir les parents dans pas trop longtemps, j’ai préféré jouer la sécurité. Et de toute façon, les grosses soirée avec un raffut d’enfer et des gens qui ont trop bu, c’est plus trop ma définition d’une bonne soirée. Mais j’ai vu Jo et Manue, qui allaient à cette soirée là, précisément, chez mes voisins, et on a pris un bon moment pour discuter.
  • Et nouvel an oblige, c’était l’occasion de relancer un peu tous mes contacts pour leur souhaiter une bonne année, et prendre des nouvelles. Ca a permis de lancer quelques projets.

Base de connaissance

Quand je disais que c’était mon point faible… J’ai eu pas mal de problèmes sur mon Arduino que j’aurai du noter dans ma base, et je ne l’ai pas encore fait… Je ne l’ai pas fait en temps réel, parce que je ne savais pas trop quelle manipulation était la bonne. Et après coup, j’étais trop pris dans le fonctionnement de l’Arduino pour y penser. Et plus tard, je me souvenais plus des manips… Mais elles doivent encore exister dans mon historique de recherche, j’ai bon espoir d’arriver à les noter !!

Scripts

  • J’ai commencé à jouer avec mon kit Arduino IoT. Autant dire que ça n’a pas été simple, puisque mon PC Debian n’a plus les libs nécessaire pour faire fonctionner l’éditeur Web d’Arduino (ou plutôt le plugin nécessaire). Mon autre PC sous Ubuntu les utilise encore, mais m’a craché pas mal d’erreurs que j’ai eu bien du mal à contourner. Mais j’ai réussi, et j’ai déjà fait les deux premières leçons.
  • La troisième nécessite une carte SD, une denrée que j’ai en quantité non négligeable depuis que mes RPi 4 bootent un USB ! J’ai bien fait de les upgrader plus tôt dans l’année, ceux-là.

Empreinte carbone

  • En passant pour le nouvel an, Jo et Manue m’ont rapporté environ 3 kg de café, ce qui correspond à environ deux semaines de consommation pour eux. Plutôt que de tout jeter à la poubelle, ils sont plutôt content de le conserver dans un grand bac en plastique hermétique, et de me le ramener de temps en temps. Et mon compost adore.
  • Pour la fabrication de mon radiateur (plus haut), j’avais envie de vraiment faire du recyclage. Donc j’ai sorti les pires planches que j’avais. Les vieilles lattes qui tenaient les lambris de la chambre (et que j’ai démonté il y a un an et demi) ont servi pour le cadre intérieur. Et pour le cadre extérieur, j’ai pris des vieilles planches de coffrage pleines de béton. Celles là, évidemment, j’ai du les travailler d’abord pour enlever le béton, mais le résultat est plutôt chouette je trouve. Ajoutez à ça les plaques metalliques que j’ai repris (et qui viennent de mon vieux ballon d’eau chaude) et environ 2kg de noyaux de cerises qui viennent du cerisier des voisin, et on a un joli combo.

Écosystème

  • Sans y faire trop attention, j’ai découvert une autre de mes plantes qui me fait des fleurs. Enfin, « des »… une seule pour l’instant. Et puis ce soir, j’en ai vu une autre qui me fait des repousse un peu sauvage (ce qui dans le cas présent semble indiquer qu’elle se plaît ici). Et celle de la semaine dernière continue de faire grandir ce qui devrait à terme être des fleurs.
  • Par contre, ma Crassula Campfire fait vraiment la gueule. Alors bon, à chaque fois que j’ai une plante qui fait la gueule, et que j’en parle ici, elle va mieux peut après, espérons que ça soit le cas ici aussi…

Media

  • J’ai fini Batman – White Knight, et Batman – Curse of the White Knight. Et si, comme je le disais déjà avant, je suis pas le plus gros fan de Batman, je dois avouer que là, c’est plutôt bien fichu, probablement parce que ça reprend les classiques de l’univers Batman et ça les détourne pas mal (ce qui en fait une histoire hors continuité, mais c’est justement ça qui est bien).
  • J’ai commencé Invisible Kingdom, un ouvrage qui ne m’avait pas trop motivé, mais qui a été pas mal récompensé. (ce qui n’est pas toujours gage de qualité…). Et j’avais bien fait de le prendre. Je l’ai pas encore fini, mais je me souviens pourquoi ça m’avait parlé, et si ça tient ses promesses, ça sera une très belle surprise.
Catégories
Builds Gardening Life

Semaine du 27 décembre 2020

Travaux

  • Ca me travaillait depuis un moment, j’ai fait un peu de peinture pour donner un logo à mon bureau/chambre d’ami. Je crois que j’avais déjà expliqué le principe de ce logo, donc je ne reviens plus dessus.
Ça apparaît noir sur la photo, mais en fait c’est marron.
  • Et comme je suis reparti dans la peinture, je vais probablement profiter des prochains jours pour attaquer la véranda. Oui, encore ! Là, l’idée est un peu différente, et la peinture devrait être un peu différente. Il y a un design qui sera en peinture magnétique, et un ou plusieurs autres qui seront en peinture ardoise. Ca devrait permettre de rendre les murs encore plus fonctionnels.

Personnes

  • J’ai passé pas mal de temps à expliquer à Phèdre que non, quand je fais des cadeaux, c’est pas parce que j’ai le secret espoir qu’on m’en fasse en retour. Visiblement, le fait de prendre du plaisir à faire plaisir aux autres en surprend encore plus d’un.
  • J’ai été invité pour l’après Noël chez la famille d’Oliver, un de mes plus vieux potes, que je vois finalement assez peu ces derniers temps. Je vois plus souvent sa mère qui habite pas loin de chez moi et avec qui je vais prendre le café de temps en temps. C’était bien sympa de voir toute la famille, même s’il manquait la petite dernière.
  • J’ai aussi été invité chez Jo et Manue le lendemain, pour le repas de midi. J’ai à nouveau été invité à les rejoindre chez mon voisin pour le nouvel an, mais j’ai décliné, les grandes fêtes avec pas mal de personnes (même si là ils ne seront que 9), c’est plus trop pour moi.
  • De façon assez étrange, j’ai eu un message de Pélagie le 24 au soir, alors que ça fait bien 3 ou 4 ans que j’ai plus de nouvelles d’elle directement (j’en avais un peu par Jo et Manue). Bizarre, mais toujours sympa de savoir qu’on est apprécié.

Woodworking

  • J’ai commencé à utiliser mes vieux bouts de bois pour vider l’atelier. C’est amusant de farfouiller dans le stock, et d’improviser des choses au fur et à mesure.
  • En l’occurrence, j’ai profiter de ces derniers jours pour réaliser deux petits projets, un hôtel à abeilles solitaires, et un nouveau support pour les plantes de ma véranda.

Scripts

  • J’ai enfin commencé à paramétrer proprement mes différents hosts depuis mon nouveau PC. Il était temps.
  • A Noël, j’ai eu un nouveau jouet qui devrait me permettre pas mal de choses… si je trouve le temps à y consacrer.
On appréciera le fait que l’emballage soit prévu pour être utilisé plutôt que jeté.

Écosystème

  • La première fois que je suis allé chez Tchungle, je suis littéralement tombé amoureux d’une de leurs plantes, en l’occurrence une Aeschynanthus Rasta. J’en avais vu une vraiment chouette, mais trop grande pour que je l’emporte. J’avais donc opté pour une plus petite, qui n’avait pas de fleurs, et où je m’étais dit que je prendrai le temps de la voir grandir petit à petit. C’est donc avec surprise, et non sans un certain plaisir, que j’ai constaté aujourd’hui, même pas deux mois après, les premières fleurs. Par contre, c’est totalement hors saison, donc je ne sais pas trop quoi en penser.
  • Je lisais d’ailleurs que la plupart de ces plantes n’aiment pas trop l’eau calcaire, ce qui est un peu le mode par défaut dans le coin… Et où trouver de l’eau pas calcaire ? En bouteille ? Oui mais non. Finalement, j’ai eu un bout de réponse cet après midi en sortant dans le jardin. J’ai vidé les différents seaux qui traînaient dehors dans mon arrosoir. Par contre, il va falloir attendre que l’eau soit à température ambiante, parce que je crois pas que ces plantes aiment plus l’eau glacée.

Media

  • J’ai fini War of the Realms. Sympa et oubliable à souhait. C’est là que je me rends compte quand même que je m’éloigne pas mal de l’univers Marvel, qu’il me manque plein de détails de l’évolution des personnages, mais que ça m’empêche absolument pas de suivre l’histoire, qui n’est qu’un éternel recommencement.
  • J’ai commencé Batman – White Knight. Je suis pas le plus gros fan de Batman, mais je suis un énorme fan de Sean Murphy, et je suis pas déçu. Je l’ai pas encore fini que ça m’a donné envie de relire l’excellent The Wake.
  • Je suis pas un gros fan de la partie vocale, et le clip est ultra-chelou, mais d’un point de vue sonorités, j’apprécie pas mal Harakiri For The Sky.

Boulot

La qualité que j’aurai définitivement fait progresser avec le boulot cette année, c’est la patience. La patience avec les applis qui ne répondent pas, et la patience avec les personnes qui ne comprennent pas…

Catégories
Builds Life

Semaine du 20 décembre 2020

Travaux

  • Pendant que ma chaudière était en révision annuelle, j’en ai profité pour faire un grand ménage dans l’atelier. Ca veut dire ranger plein de choses, aspirer la sciure, décider quel bout de bois je vais garder et quel morceau alimentera mon poêle à bois, …
Et surtout, maintenant, j’ai de nouveau un vrai plan de travail, pas plein de bordel.

Personnes

  • J’ai fait une rando avec Aline. J’aimerai dire que c’était facile et que je l’ai pas senti passer, mais aujourd’hui, j’ai un peu un genou qui me dit merde. Vu les sensations, je dirai que ma façon de m’équilibrer a fait porter beaucoup de poids vers l’extérieur, et que c’est de là que viens le problème. Il faudra que je fasse un peu plus attention à mon équilibrage.
  • Assez curieusement, en plein milieu de la forêt, on a trouvé ça :
Ca se voit pas bien, mais il y a des guirlandes et des boules sur ce sapin.
  • Le stress de Noël est terminé, maintenant que j’ai fini tous les cadeaux. Etrangement ou pas, c’est les cadeaux pour la famille qui me font toujours le plus stresser. Ceux pour les amis, c’est toujours une évidence (juste plus compliqué à organiser quand il faut les envoyer par la poste). Mais au moins, c’est une bonne chose de faite, je vais pouvoir me concentrer sur d’autres choses maintenant.
  • Noël, en Alsace, c’est synonyme de bredele. C’est une tradition que j’aime bien, même si je n’ai jamais le temps d’en faire moi-même. De toute façon, je n’ai même pas besoin d’en faire, puisqu’une partie de la tradition, c’est que ça se distribue assez largement. Donc sans compter les bredele de Maman, Manue m’en a donné une boîte la dernière fois qu’on s’est vus, et la blague de la semaine, c’est que ma collègue Aurélie, qui est enceinte jusqu’au dent et incapable de se déplacer, a envoyé sa maman m’en apporter à la maison. J’ai vraiment des collègues formidables !

Woodworking

  • Woohoo, j’ai fini les tiroirs pour ma commode.
  • J’ai maintenant beaucoup de chutes de bois. Enfin encore plus qu’avant… Il va falloir que je m’organise une session de bricolage spéciale scrap wood histoire de faire baisser mon stock. Ca tombe bien, j’ai encore plein de pots à suspendre dans la véranda !

Écosystème

  • Bon, mes plantes qui faisaient la gueule ont l’air d’avoir repris un peu de poil de la bête, ou en tout cas de pas s’être plus détérioré que précédemment. Mais je garde tout ça à l’oeil, parce qu’en l’état, ça voudrait dire qu’elles avaient probablement pris froid pendant le trajet, et avec la température extérieure qui descend, il faut que je chauffe plus la véranda. Heureusement, comme je vais passer les prochaines semaines à la maison, je vais pouvoir faire carburer le poêle à bois.
  • C’est aussi maintenant qu’il faudrait que je réfléchisse à fabriquer des nichoirs et hotels à insectes pour le printemps, pas que je me fasse surprendre par la sortie des abeilles solitaires, cette année.

Media

  • J’ai fini le second tome d’Il faut flinguer Ramirez. C’est dense, c’est bien fichu, c’est bien mené, bref, une bonne lecture. Mais une lecture qui sait se faire attendre, je pense qu’il faudra un bon moment pour avoir la suite (ce qui veut dire que je vais devoir me retaper la lecture du tout la prochaine fois).
  • J’ai commencé War of the Realms. Un énorme pavé, mais ça se lit de façon plaisante, même si ça vole pas haut. Un bon moment de lecture sans prétention.

Boulot

  • C’est officiel, à partir de janvier, je vais avoir un alternant à former, sur une partie de mon activité. Allez hop, un nouveau challenge pour l’année 2021.